Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Céline Dion condamnée à rembourser des millions : sa contre-attaque pour laver son honneur

logo de Gala Gala 24/12/2020 Solène Gressier
Céline Dion condamnée à rembourser des millions : sa contre-attaque pour laver son honneur © Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage Céline Dion condamnée à rembourser des millions : sa contre-attaque pour laver son honneur

Céline Dion a perdu le procès qui l'opposait à son ancien agent, Rob Prinz, et à son ancienne agence, ICM Management. La chanteuse canadienne a fait appel le 11 décembre dernier, selon My News.

Céline Dion refuse de s’avouer vaincue. En novembre dernier, la chanteuse canadienne a perdu en justice dans un procès qui l’opposait à son ancien agent, Rob Prinz, et son ex-agence IMC Partners. Dans un communiqué publié par Billboard, l’intéressé l’accusait de “refuser de payer le reste des commissions qu’elle doit à l’agence”. Une somme faramineuse qui concerne une tournée mondiale de plusieurs années, de 2017 à 2026. Elle a alors été condamnée à verser l’intégralité des commissions, soit 500 millions de dollars (410 millions d’euros). Une décision que la maman de Nelson et d’Eddy ne s’est pas privée de contester.

L’interprète de The Power of Love avait alors prévenu qu’elle n'en resterait pas là. "Nous ferons appel de cette décision et demanderons à un jury de décider de ce qui est juste", avait déclaré son avocate, Zia Modabber. C’est désormais chose faite. D’après les révélations de My News, Céline Dion a déjà saisi la Cour supérieure de Los Angeles. L’artiste a alors déposé sa requête le 11 décembre dernier. Selon elle, son ancien manager aurait éventé leur litige financier afin de lui nuire. “J'ai l'impression que Mr Prinz et ICM ont profité de moi avec leurs demandes financières et en révélant des informations confidentielles sur mes contrats AEG. Je me sens trahie”, a-t-elle affirmé.

Dépouillée et démunie


Galerie: Les plaintes les plus folles à l'encontre des stars (StarsInsider)

Comme le rapportaient nos confrères de Femme actuelle, en novembre dernier, Céline Dion verrait rouge. Rob Prinz s’attribuerait “beaucoup plus de mérite” pour sa carrière “qu’il ne le vaut”. La chanteuse de 52 ans regretterait son défunt mari, qui n’est plus là pour la défendre. "Quand René était en vie, il s'occupait de mes affaires et il était toujours très juste envers les gens avec qui nous travaillions. Et il m'a appris à faire la même chose”, s’est-elle désolée.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

© Fournis par Gala Céline Dion Agence / Bestimage
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon