Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Cela va me toucher quand je vais voir cette séquence à l'antenne" : Stéphane Plaza évoque la belle rencontre qu'il a faite dans Mieux chez soi

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 21/06/2021 Ophélie Haire
"Cela va me toucher quand je vais voir cette séquence à l'antenne" : Stéphane Plaza évoque la belle rencontre qu'il a faite dans Mieux chez soi © Pecquenard+Ferey / KCS PRESSE "Cela va me toucher quand je vais voir cette séquence à l'antenne" : Stéphane Plaza évoque la belle rencontre qu'il a faite dans Mieux chez soi

Ce lundi 21 juin, Stéphane Plaza reprend les rênes de Mieux chez soi dès 18h40 sur M6, mais est aussi aux commandes d'un nouveau numéro de Maison à vendre à 21h05. Entretien avec l'agent immobilier le plus célèbre du PAF.

Vous ne savez pas comment rendre fonctionnelle votre toute petite cuisine ? Vous vous demandez comment faire pour que vos enfants, qui partagent la même chambre, gardent chacun leur intimité ? Ou encore comment sécuriser votre jardin pour que vos bambins puissent y jouer sereinement ? Pas de panique ! Stéphane Plaza et son équipe d'experts volent à votre secours dès lundi 21 juin à 18h40 sur M6 pour une nouvelle saison de Mieux chez soi. L'agent immobilier s'est entouré une nouvelle fois de ses drôles de dames Sophie Ferjani et Emmanuelle Rivassoux, ainsi que de Caroline Keslassy et de Jessica Venancio, plus présente qu'en saison 1. On a voulu en savoir plus avec l'animateur de 51 ans.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Une émission repensée

Télé-Loisirs : Quelles sont les nouveautés de cette saison ?

Stéphane Plaza : On a regardé ce qui fonctionnait, ce qui fonctionnait moins et ce que les téléspectateurs attendaient. C'est pourquoi nous avons voulu être davantage sur l'explication et moins sur le duel entre les architectes. On voulait proposer deus projets complètement opposés pour que les particuliers aient un vrai choix. On a fait monter Jessica Venancio, qui était déjà présente en saison 1. Là, en plus de proposer des projets, elle présentera des objets utiles et originaux. Autre nouveauté : la présence de paysagistes. On a tourné l'été dernier, entre deux confinements. On était déjà dans une période où les extérieurs et le télé-travail commençaient à compter. Mais nous accueillons aussi beaucoup de nouveaux architectes cette année pour couvrir toute la France.

Pourquoi avoir choisi Jessica Venancio pour compléter votre équipe ?

Le planning de Sophie (Ferjani, ndlr) était un peu compliqué. J'ai donc proposé de mettre davantage en avant Jessica. Elle est habituée à la caméra. J'aime son style et son côté décontracté, mais aussi son esprit logique. Le feeling est bien passé.

Comment sont recrutés les nouveaux experts ?

Je n'interviens pas dans le choix, c'est le rôle de la production. Je demande juste à ce qu'ils aient de l'expérience et du vécu. Ils ont été recrutés en fonction de leurs projets et de leurs univers, pour apporter de la nouveauté et le peps qui nous manquait peut-être dans la première saison. Plusieurs personnes m'avaient contactée sur des salons, je leur ai donné les coordonnées de la production.

De nouvelles problématiques... et plein de bonnes idées !

Y a-t-il eu des problématiques jusqu'ici peu courantes mais qui sont revenues souvent cette année en raison des confinements ?

On a remarqué qu'avoir des pièces ayant plusieurs fonctions, avec un bureau, était assez demandé. Beaucoup de gens cherchent aussi des astuces de rangement. Les extérieurs aussi ont été sollicités, de même que les meubles à double fonction ou amovibles. Enfin, beaucoup de gens avaient décloisonné leur habitat, pour faire comme dans un loft, et se retrouvaient un peu perdus dans des grands espaces. On a essayé d'apporter la technique de "la boîte dans la boîte", en peignant des espaces sans les recloisonner, ou en utilisant des tapis ou des claustras. Les verrières ont toujours la cote, mais les couleurs ont changé, on privilégie le blanc ou le métal.

Avez-vous eu envie de piquer des astuces vues dans l'émission pour vous sentir mieux chez vous ?

Bien sûr ! Par exemple, je n'aurais jamais peint mes plafonds d'une autre couleur que le blanc avant.

D'ailleurs, où en sont les travaux de votre appartement ?

Figurez-vous qu'ils ne sont toujours pas finis parce que je peaufine. Mais normalement, ils seront terminés d'ici deux mois. Sinon, les artisans paieront des pénalités de retard ! (Il rit.)

Comment s'est passée votre colocation avec Karine Le Marchand ?

Quand elle m'a vu avec ma valise, elle a compris que je n'avais rien prévu, comme d'habitude et c'est très amicalement qu'elle m'a proposé de venir vivre chez elle quelque temps. Ça nous a fait du bien, on s'apprécie toujours autant. Sauf quand j'ai mélangé les couleurs dans le linge, quelques affaires à elle ont changé de teinte. Mais elle m'a dit qu'elle ne m'en voulait pas.

Des rencontres inoubliables

Parmi les personnes que vous aidez, une rencontre vous a-t-elle plus marqué ?

J'ai toujours été attaché à la famille. Un jeune couple a fait la surprise à une maman en lui payant des vacances pour lui changer tout son habitat. C'est la seule fois où j'ai assisté à la redécouverte en direct du logement. Et cela va me toucher de nouveau quand je vais voir cette séquence à l'antenne. Mais j'ai aussi eu pas mal de fous rires, hein !

Avez-vous eu des retours de candidats de la première saison ?

J'ai eu des demandes en mariage, des cadeaux. Certains m'ont dit que j'étais l'être le plus formidable au monde. S'il y a eu des grognons, ils ne m'ont pas appelé ! (Il rit.)

Publicité
Publicité

Plus d'info : Tele Loisirs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon