Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Enora Malagré : ses propos sur TPMP et Cyril Hanouna font le buzz

Chroniqueuse dans Touche pas à mon poste pendant près de six ans, les téléspectateurs ont eu le temps de découvrir le caractère très fort et affirmé d’Énora Malagré, notamment à travers ses nombreux coups de gueule en direct. Une énergie immense alimentée par la passion du métier, qu’elle a ensuite perdu. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en 2017, l’amie de Cyril Hanouna a décidé de mettre les voiles. Depuis, cette dernière a participé à plusieurs émissions télé, mais également joué dans une pièce de théâtre et écrit son autobiographie, mais garde et margera toujours un lien avec l’émission de C8. Régulièrement, Énora Malagré revient sur ces années en tant que chroniqueuse sur le plateau de TPMP. Et entre fous rires intenses et ridicules, il n’y avait qu’un pas. Alors, lorsqu’on lui propose de participer à un sketch, ironisant sur son passé, cette dernière accepte avec plaisir. L’idée vient de Bertrand Uzeel. Ce dernier prépare son one-man show et demande alors des conseils à Énora Malagré, « Le one-man ça va t’amener à la téloche ». Très vite, la quadragénaire arrive au but, "Tu vas faire comme moi. Moi, j’ai commencé les cours Simon et après, je ne me suis pas emmerdée. Clac ! Hanouna ! Du petit slip doré ! De la tarte à la crème dans la gueule ! Ça fait pas de la jolie carrière ça ?". Souhaitant aller jusqu’au bout de sa propre moquerie, Énora Malagré en fait toujours plus, "Qu’est-ce que tu te fais chier à vouloir donner la réplique à Dussollier ou être seul sur scène ? Quand tu peux te retrouver comme ça avec un string dans le c** ? Tu vois ? Une petite plume dans la rénette, et youpi tralala, tout ça pour 20 000 balles par mois ! Mais tu ne te rends pas compte ?". Si Bertrand Uzeel a finalement été pris à son propre jeu et se retrouve totalement bouche bée face aux propos de la chroniqueuse de C8, cette dernière n’a pas dit son dernier mot, "Après, si vraiment ça cartonne en téloche, tu te fais du placement de produit. Et là : 'influenceuse' ! Moi, en ce moment, tu vois, je vends du slip pour les fuites urinaires. Alors d’accord, je me pisse dessus… Mais je prends 40 000 !"… Voilà qui résume parfaitement les carrières d’aujourd’hui apparemment !

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Public

Plus de Public

image beaconimage beaconimage beacon