Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"J'étais sur le c*l" : les surprenantes origines de Michel Sardou révélées par un test ADN

logo de Public Public 08/05/2021 elisabeth sall1

Ce jeudi 6 mai 2021, Michel Sardou était invité sur le plateau de l'émission "L'heure des pros 2" sur CNEws. Face à Pascal Praud, le chanteur a expliqué comment il a appris ses véritables origines, grâce à un test ADN.

"J'étais sur le c*l" : les surprenantes origines de Michel Sardou révélées par un test ADN © CNews "J'étais sur le c*l" : les surprenantes origines de Michel Sardou révélées par un test ADN

Michel Sardou assure en ce moment la promotion de son autobiographie baptisée "Je ne suis pas mort… Je dors". Après un passage remarqué dans "Sept à Huit" où il est revenu sur sa brouille avec Johnny Hallyday et sa mauvaise blague sur Jade et Joy, le chanteur était ce jeudi 6 mai sur le plateau de l’émission "L’heure des pros 2" sur CNews.

En discutant avec Pascal Praud, l’artiste de 74 ans a expliqué avoir eu des révélations surprenantes sur ses origines. Michel Sardou a ainsi expliqué avoir découvert lors d’un repas avec amis, l’existance d’un "système de recherches ADN" : "Je me suis dit : ‘Tiens, c’est marrant ça. Je vais le faire !’" a-t-il lancé avant d’ajouter : "On m’envoie le goupillon et je l’envoie". Le chanteur explique qu’il imaginait alors avoir du sang "italien ou, au mieux, grec, peut-être" mais qu’il est tombé de haut en recevant les résultats : "Le retour, c’est : 10 % Italien. Tout le reste, c’est Écossais, Gallois, Irlandais !" a déclaré Michel Sardou assurant être "resté sur le cul".


Vidéo: GALA VIDEO - Michel Sardou a déjà réglé son héritage, même si « la guerre aura quand même lieu ". (Gala)

GALA VIDEO - Michel Sardou a déjà réglé son héritage, même si « la guerre aura quand même lieu ".
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

"Oui, je suis citoyen d’honneur, mais je ne pensais pas… Peut-être que Les Lacs du Connemara, c’est un vieil aïeul qui est revenu !" a continué le chanteur qui vient de répondre à des accusations de racisme .

Dans un long entretien accordé à Paris Match, l’artiste est en effet revenu sur certaines paroles de ses chansons : "Je passe pour un réac parce que j’ouvre ma gueule, je dis ce que je pense. Mais quand on dit 'Sardou est de droite', on sous-entend souvent 'd’extrême droite'. Or ça, je ne l’ai jamais été. L’idée que ces gens-là puissent prendre le pouvoir me rend très… perplexe". Et de conclure : "Quand on écrit une chanson, on ne pense pas à l’avenir du monde ni aux élections qui viennent. Enfin… certains, oui. Il y a des chanteurs engagés ; moi, je n’ai jamais voulu en être un".

Aliénor de la Fontaine

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Public

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon