Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Je n'ai pas à savoir" : Gabriel Attal tente de défendre Jean-Michel Blanquer après les révélations sur ses vacances à Ibiza (VIDEO)

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 18/01/2022 Simon Gonzalez
"Je n'ai pas à savoir" : Gabriel Attal tente de défendre Jean-Michel Blanquer après les révélations sur ses vacances à Ibiza (VIDEO) © Capture CNews "Je n'ai pas à savoir" : Gabriel Attal tente de défendre Jean-Michel Blanquer après les révélations sur ses vacances à Ibiza (VIDEO)

Depuis que Mediapart a révélé que Jean-Michel Blanquer était à Ibiza au moment d'évoquer le nouveau protocole sanitaire pour les écoles, le ministre est sous le feu des critiques. Ce mardi 18 janvier dans la matinale de CNews, Gabriel Attal a tenté d'éteindre l'incendie.

Un ministre dans la tourmente. Depuis plusieurs semaines, le variant Omicron frappe de plein fouet la France avec des taux de contaminations records. Selon une étude des autorités sanitaires, les enfants à l'école sont très peu vaccinés et sont des diffuseurs de l'épidémie. Avec un dépistage massif, les écoles sont soumises à une forte pression avec des protocoles sanitaires qui changent régulièrement afin de "s'adapter à l'épidémie" selon un membre de l'exécutif. Le 2 janvier dernier, à la veille de la rentrée scolaire, Jean-Michel Blanquer avait accordé une interview au Parisien dans laquelle il dévoilait le nouveau protocole sanitaire mis en place dans les écoles. Selon Mediapart, le ministre de l'Éducation aurait donné cette interview durant ses vacances de Noël pour lesquelles il s'était octroyé un séjour à Ibiza. Jean-Michel Blanquer aurait donc envoyé le protocole sanitaire alors qu'il était en vacances dans les Baléares.

Gabriel Attal gêné au moment d'évoquer les vacances à Ibiza de Jean-Michel Blanquer
Vidéos suggérées

Une nouvelle polémique pour le ministre

"Il était à moins de deux heures de Paris et joignable à tout moment. Il était en lien permanent avec ses équipes, les ministres (...) qu'il communique de Paris ou d'ailleurs ne change rien", a indiqué un conseiller au Parisien. Mais évidemment, cette information ne passe pas auprès des syndicats d'enseignants alors que ceux-ci appellent de nouveau à la grève ce jeudi 20 janvier. Du côté du gouvernement, on tente de minimiser alors que Jean-Michel Blanquer est sous le feu des critiques. Ce mardi 18 janvier, Gabriel Attal était l'invité de la matinale de CNews et le porte-parole du gouvernement a semblé gêné au moment d'évoquer les vacances à Ibiza de son collègue. "Je ne suis pas là pour faire la leçon ou juger le ressenti des Français notamment dans un contexte de lassitude. Les règles fixées par le gouvernement c'est qu'il faut être joignable à tout moment, à sa tâche et il n'y a aucune raison de penser que ce n'était pas le cas de Jean-Michel Blanquer", a-t-il débuté.

La gêne du porte-parole

Face à l'insistance de Laurence Ferrari, Gabriel Attal a ensuite ajouté, gêné : "si le protocole sanitaire a été présenté tardivement, c'est parce que les recommandations du Haut Conseil sont arrivées le 31 décembre au soir. Je n'ai pas à savoir où mes collègues partent en vacances. La règle est claire : il faut être facilement rapatriable à Paris si besoin. Ce qui compte, c'est que les ministres soient à leur tâche mais la situation n'est pas facile. Il faut de la clarté". Fermez le ban !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Tele Loisirs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon