Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre un journaliste de France Info : "Allez vous faire voir !" (VIDEO)

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 31/03/2021 Emilie FLORES
Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre un journaliste de France Info : "Allez vous faire voir !" (VIDEO) © Capture France info Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre un journaliste de France Info : "Allez vous faire voir !" (VIDEO)

Vives tensions sur le plateau de France info. Hier soir, Jean-Luc Mélenchon s'est (une nouvelle fois) emporté contre un journaliste après une question sur François Ruffin.

Jean-Luc Mélenchon a de nouveau perdu son sang-froid. Hier soir, Gilles Bornstein et Adrien Rohard animaient un nouveau numéro de Votre instant politique sur France info et l'invité du jour n'était personne d'autre que Jean-Luc Mélenchon. Toute l'actualité française allait être passée au crible et l'homme politique allait devoir répondre aux questions de certains téléspectateurs. À peine le début de l'interview commençait que quelques tensions apparaissaient. "Bonsoir Jean-Luc Mélenchon, vous êtes le chef des Insoumis, si je puis dire, député des Bouches-du-Rhône", a ainsi présenté à ses téléspectateurs Gilles Bornstein, avant d'être coupé par son invité : "Non non. Je suis président du groupe parlementaire". "Je me demandais au bout de combien de temps vous alliez m'interrompre", s'est amusé le journaliste de France info, mais son interlocuteur ne comptait pas en rester là.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Tensions sur le plateau

"Vous avez fait ce qu'il faut pour ça. Oui, parce que vous êtes chef de la rédaction vous ?", a questionné le parlementaire. "Pas du tout, alors que vous en vrai, vous êtes le chef des Insoumis, même si ça ne s'appelle pas comme ça", a répondu Gilles Bornstein, avant de poursuivre son interview. Le ton était donc donné, mais le journaliste de France info ne s'attendait pas à ce que son invité perde une nouvelle fois son sang-froid au moment de commenter les propos de François Ruffin qui appelait à la désobéissance civile à l'Assemblée nationale. "Écoutez, je vous propose de l'interroger vous-même et de l'inviter sur votre plateau (...) Ce n'est pas l'armée mon truc, c'est un groupe parlementaire. Les parlementaires s'expriment chacun librement", a répondu énervé l'homme politique, qui affirmait cependant qu'il ne se serait pas exprimé dans "ces termes-là".

"Votre procédé est fourbe"

En insistant pour obtenir une réponse, le journaliste a provoqué la colère de son invité. "Ce que vous espérez, c'est que Ruffin ayant dit une chose, je dise le contraire et demain, on puisse avoir un petit buzz. (...) Allez vous faire voir ! (...) Votre procédé est fourbe", a lancé Jean-Luc Mélenchon. "Pourquoi vous me parlez comme ça ? Vous êtes tous les deux députés du même groupe, il dit une chose, je voulais savoir si vous étiez (d'accord, NDLR)", s'est justifié Gilles Bornstein, avant que son interlocuteur ne réponde finalement. "Vous venez vous-même de donner la réponse. Je suis candidat à l'élection présidentielle. Par définition, je ne peux pas appeler à la désobéissance", a expliqué Jean-Luc Mélenchon, qui en a profité pour demander "pardon, si je vous ai parlé un peu vivement". Les choses sont dites.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Programme-tv.net

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon