Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Jean-Michel Jarre rend hommage à Patrick Juvet

logo de Cover Media Cover Media 02/04/2021
© Fournis par Cover Media

La mort de Patrick Juvet laisse un vide dans le paysage musical : artiste protéiforme passé du statut de « chanteur à minettes », selon ses propres termes, à légende du disco, sa mort laisse un vide. Il est ainsi normal que le monde de la musique lui rende hommage, à commencer par Jean-Michel Jarre, avec lequel il avait collaboré pour deux albums.

« Patrick était obsédé par le disco qui commençait à monter. J'ai proposé qu'on parte aux USA travailler avec les meilleurs musiciens de L.A, ceux de Herbie Hancock. J'ai réuni autour de lui une équipe de ’’tueurs’’, des musiciens fantastiques. Sur Mort ou vif, il y avait cette chanson Papa s'pique et maman s'shoote, c'était décalé par rapport à ce qu'il avait fait avant. La maison de disques Barclay m'a dit ensuite ‘’tu as carte blanche’’ pour le prochain. On est parti plus longtemps aux USA pour Paris by night, dont le morceau-titre est considéré comme un des premiers morceaux de house, il dure 12 minutes. Et puis il y a Où sont les femmes?, qui a été son gros tube », se remémore le musicien, interrogé par Le Figaro.

Selon lui, Patrick Juvet était un « personnage » « plus profond, plus riche qu’on a pu le penser ». Hélas, « il s'est brûlé les ailes, il est tombé dans l'alcool, les drogues, les excès, ne s'en est pas vraiment remis ». « C’est triste », regrette Jean-Michel Jarre.

Les causes du décès de Patrick Juvet n’ont pas encore été établies. Il a été retrouvé sans vie dans un appartement de Barcelone, comme l'a annoncé son agent Yann Ydoux à l'AFP, et une autopsie doit être pratiquée.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon