Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Julie Gayet : pourquoi elle n’a jamais mis les pieds à Brégançon

logo de Gala Gala 17/08/2020 Agence 6 Media
Julie Gayet : pourquoi elle n’a jamais mis les pieds à Brégançon © PATRICK BERNARD / BESTIMAGE Julie Gayet : pourquoi elle n’a jamais mis les pieds à Brégançon

Contrairement à Emmanuel Macron, François Hollande n’a passé qu’un seul été au Fort de Brégançon, avec Valérie Trierweiler. Julie Gayet n’y est jamais allée.

Avec Brigitte et Emmanuel Macron, le Fort de Brégançon retrouve sa fonction : lieu de villégiature du président pendant les vacances d’été. Son prédécesseur avait boudé l’endroit situé dans le var, à Bormes-les-Mimosas. En 2012, pour ses premières vacances de président, le Fort de Brégançon n’a pas réussi à François Hollande. Son escapade estivale avec Valérie Trierweiler avait fait un énorme flop. Arrivée en train « normale » surmédiatisée, paparazzade, polémique sur la durée… le socialiste et la Première dame avaient très mal vécu ce séjour qui ne les avait pas du tout reposés. La journaliste n’avait pas supporté l’omniprésence des photographes et dénoncé un manque d’intimité. L’année suivante, François Hollande boycotte le Fort de Brégançon afin de « rester réactif tout l’été ». À l’automne 2013, alors que sa relation avec Julie Gayet n’a pas encore été révélée, il annonce son souhait d’ouvrir au public le lieu emblématique. À partir du 29 juin 2014, les Français vont pouvoir non pas séjourner au Fort de Brégançon, mais le visiter. Conséquence de cette décision : Julie Gayet n’y mettra jamais les pieds.

GALA VIDEO - Julie Gayet : pourquoi elle n’a jamais mis les pieds à Brégançon
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Et c’est peut-être tant mieux. Car malgré la révélation par Closer de leur idylle en janvier 2014, le couple avait au départ décidé de ne pas officialiser sa relation. Une décision qui aurait été difficilement compatible avec des allées et venues de la comédienne sous les objectifs des photographes. Plus question pour eux de jouer à ce petit jeu qu’ils ont d’une certaine façon perdu avec le paparazzi auteur du scoop, Sébastien Valiela. Mais le couple n’a pas besoin du Fort de Brégançon pour se retrouver. Cet été 2014, ils le passent entre le domicile des parents de l’actrice et le golfe de Saint-Tropez. Julie Gayet n’a pas eu l’occasion, comme Brigitte Macron, de mettre sa patte au Fort de Brégançon. Mais c’est a priori sans regret, car cela a permis de préserver sa tranquillité.

La cachette « parfaite » ?

En 2014, l’invitation de Jean-Pierre Jouyet, alors secrétaire général de l’Élysée, dans sa propriété du Var avait permis aux deux tourtereaux de vivre leur premier été ensemble avec plus de sérénité. « Dans ce cadre reposant, ils abritent les amours du couple le plus recherché de France, François Hollande et sa compagne Julie Gayet. Oui, l’actrice est bien là. Fini le jeu du chat et de la souris, les rendez-vous clandestins, elle peut enfin profiter quelques jours de son 'fiancé', à l’abri des regards indiscrets », écrivent les auteurs Soizic Quéméner et François Aubel dans le livre Julie Gayet, une intermittente à l’Élysée. La cachette « parfaite » pour vivre leur amour à l’abri des regards.


Vidéo: Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait Bande-annonce VF (Allocine)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon