Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La ministre Sophie Cluzel et son mari émouvants pour l’anniversaire de leur « princesse »

logo de Gala Gala 28/12/2020 Esther Buitekant
La ministre Sophie Cluzel et son mari émouvants pour l’anniversaire de leur « princesse » © LIONEL URMAN / BESTIMAGE La ministre Sophie Cluzel et son mari émouvants pour l’anniversaire de leur « princesse »

Ce 27 décembre était un jour important pour la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel et son mari Bruno. Leur fille Julia, porteuse de Trisomie 21, a célébré ses 25 ans et ses parents lui ont adressé des voeux très émouvants sur Twitter.

La secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel a célébré le 27 décembre le 25ème anniversaire de sa fille cadette Julia. La jeune femme, porteuse de Trisomie 21, est à l'origine de l'engagement de sa maman en faveur de l'inclusion scolaire et professionnelle des personnes handicapées. "La boussole de notre action depuis 25 ans. Tu nous inspires pour dépasser nos préjugés. Joyeux anniversaire julia", s'est émue la ministre sur Twitter. Son mari Bruno a lui aussi rendu un hommage vibrant à sa fille sur le réseau social. "Joyeux anniversaire à notre princesse julia : en 1983 l’espérance de vie des porteurs de trisomie était de 25 ans ...now plus de 70 ans ! C’est cela aussi la chance de vivre au XXIe siècle ! Belle vie à toi", a-t-il écrit, déclenchant une foule de messages d'anniversaire à l'intention de Julia.

Si l'annonce de la Trisomie 21 de Julia a été un choc, cette anomalie génétique n'avait pas été détectée pendant la grossesse, Sophie Cluzel et son époux ont immédiatement pris le taureau par les cornes. Celle qui était alors une femme d'affaires accomplie maman de trois enfants a cessé ses activités pour se consacrer entièrement à sa petite dernière. "Si l'on veut éduquer, stimuler son enfant pour qu'il soit accepté au milieu des autres, il faut prendre le problème à bras le corps. Donc, c'est ce que j'ai fait. J'ai créé une première association, puis un collectif d'associations, puis une fédération nationale, pour pouvoir vraiment porter la scolarisation des enfants handicapés.", expliquait-elle dans Touche pas à mon poste sur C8 en avril 2019.

Un combat de chaque instant

Grâce à sa persévérance et l'engagement de ses parents et des associations qui se battent au quotidien pour l'inclusion des personnes porteuses de handicap, Julia a pu suivre une scolarité classique jusqu'au collège avant de décrocher un contrat d'alternance à l'intendance de l'Elysée. Une immense fierté pour la Secrétaire d'État. "Elle est étonnante car elle est très discrète, et très professionnelle. Ce qui se passe à l'Elysée, reste à l'Elysée", expliquait-elle dans Paris-Match il y a trois ans. Une belle victoire.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon