Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le saviez-vous ? Carole Gaessler est propriétaire d'un domaine d'exception

logo de Gala Gala 02/06/2021 Oriane Theodose
Le saviez-vous ? Carole Gaessler est propriétaire d'un domaine d'exception © RACHID BELLAK / BESTIMAGE Le saviez-vous ? Carole Gaessler est propriétaire d'un domaine d'exception

Quand elle n'est pas à la présentation de l'émission Des racines et des ailes, Carole Gaessler s'adonne à sa nouvelle passion au sein de son domaine d'exception situé dans le sud de la France.

Carole Gaessler se serait-elle lancée dans une toute nouvelle reconversion ? À l'instar de Patrick Bruel pour l'huile d'olive bio ou encore Brad Pitt pour le champagne, la journaliste, elle, s'est lancée dans la plantation, la culture et la récolte de vigne. Mais si la France figure parmi les meilleurs pays producteurs de vin, Carole Gaessler a commencé à s'y intéresser au cours d'un séjour en Australie. Elle a ensuite investi dans la pierre pour pouvoir concevoir sa propre cuvée.

GALA VIDÉO - Le saviez-vous ? Carole Gaessler est propriétaire d'un domaine d'exception
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

"Mon époux rêvait de faire son propre vin depuis des années. Ensemble, nous avions envie d’un bout de terre et d’un ancrage pour nos deux enfants", a-t-elle déclaré auprès de La RVF, avant d'ajouter : "Nous avons visité plusieurs endroits et, en 2018, nous avons eu un énorme coup de cœur pour cette ruine entourée de vignes et d’oliviers". Le couple a ainsi fait l'acquisition du domaine Beauvence, situé à Beaumont de Pertuis, dans le sud de la France.

Carole Gaessler et son époux Franck Loubaresse, se lancent dans la fabrication de vin

Carole Gaessler et son époux Franck Loubaresse semblent avoir fait l'acquisition d'un bien d'exception. "Nous sommes tombés amoureux de la beauté du lieu, entre Aix-en-Provence et Manosque, qui rappelle les paysages de Toscane. Nous cherchions à nous installer en altitude (400 m), car le réchauffement climatique risque de donner des vins trop chargés en plaine. Nous voulions que les nuits soient fraîches pour que le raisin mûrisse lentement", a déclaré la mère de famille. De quoi bien occuper son temps en dehors des plateaux de télévision.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon