Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Maïwenn s'engage avec "Les innocents", son court-métrage choc et déchirant sur l'abandon des animaux

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 29/09/2020 Claire Picard
Maïwenn s'engage avec "Les innocents", son court-métrage choc et déchirant sur l'abandon des animaux © Jacques BENAROCH/SIPA Maïwenn s'engage avec "Les innocents", son court-métrage choc et déchirant sur l'abandon des animaux

L'actrice et réalisatrice Maïwenn (Polisse, Mon Roi) s'est engagée avec la fondation 30 Millions d'amis dans le cadre d'une campagne contre l'abandon des animaux. Avec son court-métrage Les innocents, où un chien est condamné à mort lors d'un procès, elle frappe un grand coup.

"Toute l'année, des milliers d'animaux abandonnés sont euthanasiés" rappelle la Fondation 30 Millions d'amis à la fin d'une courte vidéo réalisée par l'actrice et metteur en scène Maïwenn. Une bien triste réalité que la réalisatrice de Polisse, engagée dans la campagne de sensibilisation lancée par la fondation protectrice des animaux, dénonce avec force. Dans ce court-métrage d'une durée de 1'52, posté lundi sur Youtube, un chien est appelé à la barre de son procès. Le juge, sentencieux, lui lit les faits qui lui sont reprochés, comme celui "d'avoir donné toute (son) affection sans rien attendre en retour, d'avoir joué pendant des heures avec les enfants, d'avoir passé trois jours et trois nuits en forêt à attendre le retour de votre maître". Devant une assistance silencieuse et gênée, le juge conclut sa diatribe par la pire des sentences : la peine de mort. S'ensuit ce slogan : "en France, la peine de mort n'existe plus, sauf pour les innocents." #nonalabandon.

Relire la vidéo

"Quelques clics sur le web"

Dans un communiqué, la fondation créée en 1995 par Jean-Pierre Hutin alerte sur les effets de la pandémie, qui ont aggravé le sort réservé aux animaux domestiques : "Avec le confinement et la crise sanitaire, les adoptions ont ralenti dans les refuges. Surchargés, ils ne peuvent pas toujours recueillir les animaux abandonnés retrouvés par la fourrière". Faute de place, "les animaux amenés en fourrière et non réclamés par leur maître à l’issue du délai légal de garde de huit jours risquent la mort".

Selon Reha Hutin, la veuve de Jean-Pierre Hutin qui a repris la présidence de la fondation après sa mort, "Tout le talent de Maïwenn a été de traduire en film, de façon allégorique, cette réalité dramatique qui conduit à la mort des milliers d’innocents, toute l’année et pas seulement pendant les vacances." Comment lutter contre ce phénomène ? En interdisant "la vente d’animaux de compagnie dans les animaleries et par petites annonces" car, pour Reha Hutin, "chaque abandon est, dans la majorité des cas, la résultante d'une mauvaise acquisition ou d'un acte irréfléchi. Acheté sur un coup de cœur, derrière la vitrine d'une animalerie ou en quelques clics sur le web, le chien ou le chat risque de se retrouver abandonné quelques semaines plus tard, devenu "trop encombrant"." Ce Mardi 29 septembre, 30 millions d'amis livrera 2 millions de repas à 131 refuges en difficulté financière dans le cadre de son opération "Agir pour l'adoption".

Publicité
Publicité

Plus d'info : Programme-tv.net

Télé Loisirs
Télé Loisirs
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon