Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Maryse NOGUIER pour le timbre "Vahine masquées" - plus beau timbre de France 2020 - hors métropole

« VAHINE MASQUEES » DE MARYSE NOGUIER ELU PLUS BEAU TIMBRE DE L’ANNEE 2020 DES POSTES HORS METROPOLE PAR LE GROUPE LA POSTE Chaque année, Le Groupe La Poste organise l’élection du plus beau Timbre de l’année. Cette année, la Cérémonie de remise des prix des plus beaux timbres émis en 2020 s’est déroulée le 17 juin 2021, en présence de Philippe WAHL, PDG du Groupe La Poste. Le timbre « Vahine masquées » émis en juillet 2020 a reçu le prix du plus beau timbre de l’année 2020 émis par des postes hors métropole et imprimés par l’imprimerie Nationale des timbres-poste qui se situe à Périgueux. Traditionnellement, l’émission philatélique du mois de juillet est consacrée au Heiva, la plus importante fête culturelle polynésienne, annulée en 2020 en raison de la pandémie, puisque les groupes de chants et de danses traditionnels ne pouvaient plus répéter durant les premiers mois de l’année. En juillet 2021, un festival regroupant moins s’artistes sur scène, et respectant les mesures sanitaires est prévu, en espérant un retour du Heiva en 2022. Aussi, FARE RATA, la Poste de Polynésie française a souhaité évoquer la portée de la pandémie sur le Fenua, au travers d’un tableau de l’artiste Maryse NOGUIER qu’elle a intitulé « Vahine masquées ». La peintre illustre dans son aquarelle colorée, deux coquettes « vahine » habillées de robes en paréo bicolore, avec les masques en tissus coordonnés, discutant nonchalamment, séparées par 6 cocos, petit clin d’œil à la distanciation réglementaire, geste barrière oblige… A noter que Maryse NOGUIER, peintre aquarelliste autodidacte installée à Moorea depuis 1981 a déjà posé sa lumière toute particulière sur des « vahine » pour la philatélie polynésienne en 2005 et 2011. Cette évocation se veut réaliste mais optimiste, si la pandémie a forcément imprimé sa marque dans le Pays suite au respect des mesures sanitaires, elle n’a pas entamé la spontanéité, la chaleur et la gentillesse des Polynésiens. Par le passé, la philatélie polynésienne a été remarquée dans des compétitions nationales voire internationales. On peut citer notamment : - GRAND PRIX DE L’ART PHILATELIQUE 2010, timbre émis en 2009, portrait de Jacques BREL à partir d’un dessin de Cyril de la Patellière et d’une gravure en taille douce d’Yves BEAUJARD. - GRAND PRIX DE L’ART PHILATELIQUE DES TOM 1971, à partir d’un tableau de Jean-Charles BOULOC - Le GRAND PRIX DE L’ART PHILATELIQUE FRANÇAIS est attribué en 1955 à l'un des derniers timbres des E.F.O. représentant « la jeune fille de Bora-Bora » magnifiquement exécuté en taille douce par P. Gandon FARE RATA, la Poste de Polynésie française, est très honorée de recevoir ce prix, et tiens à remercier le Groupe La Poste, l’équipe philatélique et surtout l’artiste Maryse NOGUIER, pour avoir su traduire d’une manière aussi délicate que colorée l’âme polynésienne au travers de ces temps difficiles et contrastés. FARE RATA tient à rappeler que la philatélie polynésienne fait découvrir la beauté de notre Fenua à travers le monde depuis plusieurs décennies. Nos timbres, véritables ambassadeurs, racontent notre histoire… SPÉCIFICATIONS (TIMBRE « VAHINE MASQUEES ») • Format / Size : 26x36 (80F) • Planche de / Sheets : 25 timbres / 25 Stamps • Tirage / Print run : Visuel / Face value (80F) : 40 000 dont 10 000 Métropole • Enveloppe 1er jour / First day envelope (160F) : 900 dont 400 Métropole • Procédé imprimerie / Printing : offset • Illustration : M. Noguier • Réalisation maquette / Production : FARE RATA 2020
image beaconimage beaconimage beacon