Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Meghan Markle a officiellement perdu ses chances d'obtenir la nationalité britannique

logo de Gala Gala 10/01/2021 Solène Gressier
Meghan Markle a officiellement perdu ses chances d'obtenir la nationalité britannique © Backgrid UK/ Bestimage Meghan Markle a officiellement perdu ses chances d'obtenir la nationalité britannique

Après s’être mariée avec le prince Harry en 2017, Meghan Markle avait fait sa demande de nationalité Britannique auprès des autorités. D’après les révélations du Daily Mail, la maman du petit Archie ne pourra finalement pas devenir une citoyenne britannique.

Meghan Markle espérait être naturalisée britannique. En 2017, l’épouse du prince Harry, baptisée et confirmée dans la religion anglicane, s’impatientait d’être acceptée par la famille royale et les Britanniques. Jason Knauf, secrétaire aux communications du prince Harry, avait d’ailleurs appuyé sa demande auprès de la BBC en décembre de la même année. “Elle a l'intention de devenir citoyenne britannique et qu'elle suivra le processus, ce que certains d'entre vous savent peut-être prend plusieurs années”, avait-il assuré. Trois ans plus tard, ses espoirs se sont effondrés. D’après les révélations du Daily Mail, ce dimanche 10 décembre, les autorités ont finalement rejeté sa demande de naturalisation. La maman du petit Archie ne deviendra pas l’une des leurs.

GALA VIDEO - Meghan Markle a officiellement perdu ses chances d'obtenir la nationalité britannique.
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Afin d’obtenir la nationalité de son mari, Meghan Markle aurait dû respecter certaines conditions. L’ancienne actrice aurait en effet dû résider trois ans en Angleterre, et rester sur le territoire plus de 270 jours consécutifs. Problème, celle qui souhaiterait renouer avec la famille royale n’a pas arrêté de multiplier les allers et retours aux États-Unis. Le Megxit, entré en vigueur le 31 mars 2020, n’a pas arrangé la situation. Après avoir renoncé à leurs fonctions royales, l’ancienne vedette de la série Suits et Henry Charles Albert David, de son vrai nom, ont posé leurs bagages à Los Angeles. Tant de raisons qui ont alors conduit les autorités britanniques à refuser sa demande de naturalisation.

Aucune autre demande prévue

Maintenant que Meghan Markle et le prince Harry aimeraient enterrer la hache de guerre avec la famille royale, les parents du petit Archie pourraient retourner vivre en Angleterre. Dans ce cas, rien n’empêcherait l’ancienne duchesse de réitérer sa demande de naturalisation. Néanmoins, les deux tourtereaux n’envisageraient pas de rétropédaler. À Montecito, le couple vivrait son rêve californien, comme il l’a toujours espéré.

Article écrit avec la collaboration de l'agence 6Medias

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon