Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Meghan Markle harcelée sur Internet, elle se confie sur l’effet désastreux sur sa santé mentale

logo de Voici Voici 11/10/2020 La rédaction Voici
Meghan Markle harcelée sur Internet, elle se confie sur l’effet désastreux sur sa santé mentale © PA Photos/ABACA Meghan Markle harcelée sur Internet, elle se confie sur l’effet désastreux sur sa santé mentale

Lors d’un podcast à l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale, Meghan Markle s’est confiée comme rarement elle l’a fait sur le harcèlement en ligne qu’elle a vécu, notamment en 2019. Une intervention lors de laquelle elle a souhaité aider ceux qui sont harcelés comme elle.

Le harcèlement en ligne peut entraîner de désastreux dégâts psychologiques… Meghan Markle, duchesse de Sussex, le sait bien. Avec son mari, le prince Harry, ils ont participé samedi à un podcast à l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale, animé par trois adolescents en Californie et intitulée « Teenager Therapy ». Il faut dire que c’est une cause qui leur tient particulièrement à cœur, puisque la mère du petit Archie a subi un harcèlement constant en 2019, à travers le monde. Ils avaient déjà parlé de leur détresse psychologique l’année dernière, mais cette fois, ils l’ont fait pour aider d’autres qui seraient victimes du même mal qu’eux. « Je peux en parler personnellement parce ce que l’on m’a dit qu’en 2019, j’ai été la personne la plus trollée du monde entier », a ainsi commencé Meghan Markle, en référence au harcèlement en ligne qu’elle a récolté depuis son mariage avec le Prince. « Pourtant, durant huit mois de cette année-là, je ne me suis même pas montrée. J’étais en congé maternité, ou avec mon bébé. Mais malgré ça, on a pu fabriquer des choses. Et c’est presque insurmontable », a-t-elle ajouté avec émotion.

VOICI-Meghan Markle harcelée sur Internet, elle se confie sur l’effet désastreux sur sa santé mentale
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

« Cela ne peut que faire du mal »

La duchesse, souvent moquée, trollée, insultée ou menacée sur Internet avait de nombreuses choses à dire : « Et c’est tellement énorme que vous ne pouvez même pas savoir ce que ça fait, parce que peu importe que vous ayez 15 ou 25 ans, si des gens disent des choses sur vous, qui ne sont pas vraies, cela ne peut que faire du mal à votre santé mentale », a-t-elle détaillé. « Être capable de parler aux gens et comprendre que même si notre expérience est unique pour nous (et peut évidemment sembler très différente de ce que les gens vivent au quotidien) c'est toujours une expérience humaine et c'est universel », a-t-elle conclu. Lors du podcast, le prince Harry a également pris la parole : « Meghan parle de son expérience à l’échelle globale, mais si vous êtes une jeune fille ou un jeune garçon à l’école, c’est cela votre monde, et si vous êtes attaqué, harcelé ou moqué en ligne… c’est exactement la même chose », a-t-il dit directement aux jeunes qui l’écoutent. « C’est très facile d’être pris et bloqué dans une spirale négative, mais nous avons tous le choix d’essayer de nous défaire de la négativité de nos vies ».

Ainsi, le prince Harry explique avoir volontairement choisi de ne pas regarder ou lire les critiques sur lui et sa femme : « J’ai fait le choix de ne pas lire ou voir et de m’éloigner de tout ça, pour me concentrer sur le côté positif et optimiste. Ce que j’ai vu ces dernières années, ce sont des gens qui se cachent derrière des pseudos en ligne. Ils disent des choses que personne ne dirait en face de la personne », a-t-il continué. Et pour se tenir à distance de ces éléments négatifs, il s’est lancé dans… la méditation. De son côté, Meghan Markle a confié aller « très bien » depuis son installation aux États-Unis.


Galerie: "J'étais tellement épuisé" : Enrico Macias en dépression, ses terribles confidences... (Public)

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon