Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : pourquoi sa femme n'a pas vécu à l'Elysée

logo de Gala Gala 03/12/2020 Nina Siahpoush-Royoux
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : pourquoi sa femme n'a pas vécu à l'Elysée © Stephane Caillet / Panoramic / Bestimage Mort de Valéry Giscard d'Estaing : pourquoi sa femme n'a pas vécu à l'Elysée

Lors d'une ancienne interview accordée à Paris Match, Anne-Aymone Giscard d'Estaing donnait la raison pour laquelle elle n'a jamais posé ses valises à l'Elysée, avec sa famille.

Ce 2 décembre 2020, Valéry Giscard d'Estaing est décédé à cause du Covid-19, à l'âge de 94 ans. L'ancien président de la République laisse derrière lui ses enfants Louis (62 ans), Henri (64 ans) et Valérie-Anne (67 ans), ainsi que sa femme Anne-Aymone, âgée de 87 ans. Cette dernière aura toujours été un soutien indéfectible pour lui, depuis leur mariage, qui a eu lieu en décembre 1952. Anne-Aymone Sauvage de Brantes de son nom de jeune fille a également accompagné fidèlement son époux pendant son septennat.

Elle a d'ailleurs été la toute première Première dame de France à avoir eu son propre bureau à l'Elysée. Ce dernier a été aménagé dans l'ancienne salle de bain de Napoléon III. En 2018, Anne-Aymone Giscard d'Estaing a accordé une interview à Paris Match et a révélé pourquoi elle ne s'est jamais installée à l'Elysée lorsque son mari était à la tête du pays, de 1974 à 1981. "Il n'y avait pas la place pour y loger nos enfants ! Les appartements privés sont petits. Ils avaient été aménagés pour le général de Gaulle qui n'avait pas d'enfants avec lui et ensuite pour les Pompidou qui y habitaient peu. Sans compter que nos enfants n'en avaient aucune envie, ils voulaient que nous restions dans notre appartement, rue Benouville [dans le 16ème arrondissement de Paris, NDLR]", a-t-elle déclaré auprès de nos confrères.

Des enfants qui ont souvent été "pris à partie"

De plus, Anne-Aymone Giscard d'Estaing ne souhaitait pas élever sa progéniture au milieu d'une équipe de sécurité. "Vous imaginez des adolescents aller vivre dans un endroit où chaque fois qu'on entre et sort il y a des gardes républicains ? Ils avaient déjà du mal à accepter d'être suivis par les policiers à moto", a également affirmé l'ex-Première dame, qui assure que même si ses enfants "gardent des bons souvenirs de cette période, c'était quand même difficile d'être les enfants du président". "On les prenait souvent à partie", a-t-elle ajouté.

Article écrit avec la collaboration de 6médias

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon