Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nicoletta émouvante : cette tentative de suicide dont elle n'avait jamais parlé

logo de Gala Gala 02/02/2021 Geneviève Cloup
Nicoletta émouvante : cette tentative de suicide dont elle n'avait jamais parlé © Bruno Bebert / Bestimage Nicoletta émouvante : cette tentative de suicide dont elle n'avait jamais parlé

A l’occasion de ses 50 ans de carrière, Nicoletta publie un beau livre Soul sister (Ed. du Cherche-Midi), ce 4 février. Elle s'y confie en toute sincérité. Et si la chanteuse a toujours le sourire, on découvre des zones d’ombre que par politesse, sans doute, elle n’avait jusque-là jamais révélées...

« En amour, il y a des rendez-vous qu'il ne faut jamais manquer ! Tout au long de ces 50 ans de scène, de ces 50 ans de passion, j'ai toujours vécu chacune de nos rencontres comme un immense privilège et votre fidélité m'a donné la force de continuer. Merci d'être là. Merci d'être le miracle de ma vie ! ", écrit Nicoletta, à l’attention de son public dans Soul Sister, livre-témoignage émouvant à paraître ce 4 février. La chanteuse a fêté ses 76 ans. Et si elle n’aime souvent retenir que le positif de la vie, cette dernière ne l’a pas épargnée. A commencer par une maman, Jeanne, déficiente mentale, qui lui vaut les moqueries de ses camarades d’école. C’est à sa grand-mère, Claudia, qu’elle doit la force de son caractère. Et l’élan qui la pousse à rejoindre Paris, en 1964.

Elle a 20 ans quand elle arrive en stop dans la capitale avec, pour seul bagage, le rêve de devenir chanteuse. Mais son cœur n’est pas tranquille : elle sait sa mère malade -Jeanne souffre d’un cancer. A l’église Saint-Germain-des-Prés, face au célèbre café des Deux Magots, Nicoletta qui s’appelle encore Nicole fait brûler des cierges. Et prie pour cette maman si fragile. Hélas, seulement un mois après son arrivée dans la capitale, le réceptionniste de l’hôtel de France où elle réside lui remet un télégramme : Jeanne est morte. « Ce fut le plus gros choc de ma vie, écrit Nicoletta. Sa mort, je l’ai vécue comme la pire des injustices : elle s’en allait à 40 ans, après avoir été moquée toute sa vie. Ce jour-là, j’ai eu honte de moi. J’ai encore le sentiment de l’avoir abandonnée pour vivre ma vie. »

© Fournis par Gala Nicoletta en concert à Juan-les-Pins, en 2018. Derrière sa voix rauque et puissante, la chanteuse cache une mélancolie : celle de ne pas avoir vécu ses succès avec sa mère morte à 40 ans. Bruno Bebert / Bestimage

"Je suis restée huit jours dans le coma et j'ai vécu la plus stupéfiante expérience de ma vie"

Après avoir assisté à l’enterrement de sa mère, Nicoletta rejoint la chambre numéro 17 de son hôtel. Et là, elle craque. Elle veut mourir. « J’ai fait une tentative de suicide pour la rejoindre et dormir pour toujours auprès d’elle. J’ai avalé deux boîtes entières de calmants et je me suis allongée sur le lit », raconte-t-elle. Mais comme on dit familièrement : ce n’était pas son heure ! Au milieu de la nuit, un appel téléphonique fait réagir son système nerveux autonome. C’est l’explication que lui donneront par la suite les médecins. Elle ne saura jamais qui, cette nuit-là, fut son ange salvateur, en tout cas comme elle ne raccroche pas le combiné mural, la réceptionniste qui a besoin de récupérer la ligne finit par venir frapper à sa porte. Et la découvre inconsciente.

« Je suis restée huit jours dans le coma et j’ai vécu la plus stupéfiante expérience de ma vie », se souvient Nicoletta. Elle va vivre une NDE (Near Death Experience) : « Je me suis vue collée au plafond de la chambre et mes yeux contemplaient une scène inimaginable : mon corps transporté d’un chariot à un lit par trois infirmiers. […] Je fus subitement attirée par une merveilleuse lumière verte incandescente qui illuminait un très long tunnel dont je ne vis pas le bout. Le flash s’arrêta et je me réveillai, quelques jours plus tard, en me demandant ce que je faisais là, dans cet hôpital, persuadée que j’avais eu un simple accident. » Par chance, le médecin qui va prendre Nicoletta en charge lui évite une trachéotomie qui aurait été fatale pour sa voix. Et aurait tué dans l’œuf la future carrière de chanteuse qui l’attend. Et qui va l’amener bien au-delà de toutes ses espérances.

© Fournis par Gala La couverture de l'autobiographie de Nicoletta, Soul Sister, à paraître aux éditions du Cherche-Midi ce 4 février. Service de presse Cherche-Midi
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon