Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"On ne va pas sur Youtube regarder la vidéo de je ne sais quel zinzin" : Olivier Véran agacé contre les fausses informations qui circulent à propos du vaccin (VIDEO)

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 20/07/2021 Axel Thoret
"On ne va pas sur Youtube regarder la vidéo de je ne sais quel zinzin" : Olivier Véran agacé contre les fausses informations qui circulent à propos du vaccin (VIDEO) © Capture RTL "On ne va pas sur Youtube regarder la vidéo de je ne sais quel zinzin" : Olivier Véran agacé contre les fausses informations qui circulent à propos du vaccin (VIDEO)

Olivier Véran, sur RTL ce mardi 20 juillet, s'est montré très ferme envers les réfractaires au pass sanitaire et ceux qui propagent de fausses informations à propos du vaccin… prenant aussi sa part de responsabilité.

Le ministre de la santé était l'invité de l'interview politique de RTL, ce mardi 20 juillet. Olivier Véran, qui abordait évidemment la situation sanitaire du pays, a confirmé l'arrivée d'une quatrième vague de Covid-19 touchant particulièrement les jeunes, encore peu vaccinés. L'occasion également pour le membre du gouvernement de répondre aux nombreuses personnes réfractaires à l'application du pass sanitaire instaurée par d'Emmanuel Macron la semaine dernière. Comme l'a énoncé le matinalier Stéphane Carpentier en introduction de son échange avec le ministre : "Je ne vous cache pas que depuis que vous avons annoncer votre présence ce matin, sur les réseaux sociaux : vous êtes un menteur parce que vous êtes un ministre et je suis un collabo par ce que je suis un journaliste".

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

"On ne va pas sur Youtube regarder la vidéo de je ne sais quel zinzin"

De quoi agacer Olivier Véran qui, bien que peu surpris par ces opinions aux relents complotistes, ne manque de les condamner et tente de rassurer à propos du vaccin contre le Covid-19 : "Je dis aux Français qui ont peur, que pour conjurer la peur, on se réfère à la science et pas à la magie et encore moins à la magie noire. On va sur les bons sites et qu'on demande à son médecin, à son pharmacien. On ne va pas sur Youtube regarder la vidéo de je ne sais quel zinzin, qui parfois est financée par des puissances étrangères pour venir foutre le bazar chez nous. Ça il faut arrêter, parce que c'est en train de nous faire mal collectivement", a-t-il lancé sur l'antenne de RTL. Et le ministre de citer un exemple qui l'avait particulièrement marqué : "La vidéo Youtube de l'infirmière qui pleure parce qu'elle a peur qu'on lui file la 5G, ça il faut que ça s'arrête. Pardon, mais à l'heure où il y a une vague épidémique qui monte, après avoir eu plus de 100 000 morts dans notre pays, ça j'ai du mal à l'entendre, je n'ai pas d'empathie particulière pour ce genre de situation".

"C'est à nous d'être meilleurs"

Mais si le ministre de la Santé semble contrarié par la circulation de ces fausses informations, il prend aussi sa part de responsabilité : "Par contre pour celles et ceux qui ont peur et qui cherchent des réponses qu'ils n'arrivent pas à trouver, c'est à nous d'être meilleurs. Parce qu'il faut qu'on leur apporte les réponses. Non le vaccin ne pose aucun risque pour la fertilité des femmes, non le vaccin n'amène pas la 5G évidemment (...) Toutes ces choses qui semblent évidentes, il faut qu'on les rappelle, qu'on les martèle", a-t-il admis, "Mais parfois un post sur Youtube mal intentionné, ou un mauvais média qui décide de faire un mauvais buzz, ça peut faire beaucoup plus de mal !", a finalement regretté Olivier Véran.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Tele Loisirs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon