Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pascal Soetens : ses déchirantes confessions sur le suicide de son père

logo de Voici Voici 30/09/2020 La rédaction Voici
Pascal Soetens : ses déchirantes confessions sur le suicide de son père © Non Stop People Pascal Soetens : ses déchirantes confessions sur le suicide de son père

Pascal Soetens a perdu son père il y a sept ans. Un drame qui l’a bouleversé et sur lequel il est revenu avec émotion pour Evelyne Thomas. L’animateur s’est notamment exprimé sur leur relation, qui n’a pas toujours été simple.

C’est un Pascal Soetens profondément ému qui s’est confié à Evelyne Thomas sur Non Stop People ce mercredi 30 septembre. L’animateur, qui est venu en aide à bien des familles avec Pascal le grand frère, a évoqué la sienne. Il est notamment revenu sur un drame qui l’a bouleversé : la disparition de son père, qui s’est donné la mort à l’âge de 74 ans. « C'est dur parce qu'il est parti, ça fait 7 ans. Il est parti dans des conditions très complexes parce qu'il s'est suicidé. C'est la première fois que j'en parle, donc c'est dur », a-t-il assuré à Evelyne Thomas. Ce décès, au delà de toute la peine qu’il a pu provoquer chez Pascal Soetens, a surtout laissé une impression d’inachevé. L’éducateur a des regrets vis-à-vis de sa relation avec son père, qui aurait pu s’améliorer davantage avant sa mort : « Je n’ai pas eu le temps de lui dire que je l'aimais, a-t-il confié sur Non Stop People. Et puis j'ai attendu qu'il me dise qu'il était fier de moi. Il a fallu attendre la télévision pour ça, donc c’est dur. »

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Pascal Soetens cherchait à faire la fierté de son père

En janvier 2019, Pascal Soetens avait évoqué sur Voltage la relation parfois très difficile qu’il a eue avec son père. « C’était un papa très dur, un militaire qui a fait la guerre d’Algérie. Donc une éducation très stricte, avait-il raconté. On était en conflit. Sur sa façon de m’éduquer, de voir les choses, sa violence… Il était violent, j’avais un papa violent. » Ce dernier ne croyait pas en lui, et a même refusé de le laisser aller au lycée pour passer son bac, préférant l’envoyer en CAP et en BEP. « Je savais que j’étais capable, mais mon père ne me croyait pas capable, avait expliqué Pascal Soetens. Il me disait : “Tu ne réussiras jamais, tu seras comme moi un ouvrier”, donc j’étais très rabaissé. »

Le fait qu’il devienne Pascal le grand frère sur TF1, à partir de janvier 2006, a changé beaucoup de choses dans leur relation. Pascal Soetens a enfin vu, dans son regard, que quelque chose avait changé. Son père avait même fini par lui exprimer sa fierté. « Il me l'a dit à l’âge de 35 ans, quand il m'a vu à la télé pour la première fois, a raconté l’animateur chez Evelyne Thomas ce 30 septembre. Je me dis que s’il n’y avait pas eu la télé, peut-être qu'il m'aurait jamais dit ça de sa vie. Je n’attendais que ça de sa part. Ce n’est pas grand chose, mais entendre “je suis fier de toi” quand on est adulte, à 35 ans, ça fait du bien. Mais j'aurais préféré l'entendre plus tôt. »


Galerie: Bernard Tapie : son état de santé n'est pas rassurant (Oh My Mag)

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon