Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Procès de Meghan Markle : le juge mis dans une situation embarrassante...

logo de Gala Gala 19/01/2021 Laura Carreno-Muller
Procès de Meghan Markle : le juge mis dans une situation embarrassante... © AGENCE / BESTIMAGE Procès de Meghan Markle : le juge mis dans une situation embarrassante...

La Haute Cour de justice a eu droit à une anecdote cocasse ce mardi 19 janvier, lorsque le juge chargé du procès de Meghan Markle à l'encontre de la société ANL s'est confié sur la biographie Finding Freedom.

Alors que le conflit de Meghan Markle et Associated Newspapers Limited (ANL) a été placé sous le signe de la guerre familiale, le juge Mark Warby s'est autorisé une pointe d'humour ce mardi 19 janvier. Chargé de déterminer si le bras de fer opposant la jeune maman à la société éditrice des tabloïds The Daily Mail et Mail On Sunday peut être résolu sans procès, il a confié avoir lu la biographie Finding Freedom. Ouvrage explosif du journaliste Omid Scobie et de la productrice Carolyn Durand, consacré à la sortie fracassante de l'ex-actrice et du prince Harry de la Firme. Mais lorsque l'avocat de la duchesse, Justin Rushbrooke, lui a demandé si le livre lui avait plu, le juge a donné sa langue au chat. "Je ne pense pas pouvoir répondre à cette question." Mystère.

L'art de détendre l'atmosphère. Car tandis que le juge Mark Warby peut esquisser quelques sourires, l'audience qu'il a présidée est d'une importance capitale pour Meghan Markle et le prince Harry. Depuis octobre 2019, les tourtereaux font la guerre à la presse britannique, et plus particulièrement la société ANL, pour une raison précise. À savoir, la publication d'une lettre que l'ex-star de la série Suits avait adressée à son père peu de temps après son mariage, en août 2018. Geste que l'ex-actrice considère comme une "utilisation abusive d’informations privées." Mais ayant cumulé 1,8 million de livres Sterling de dettes à cause de ses affaires judiciaires, et malgré des contrats lucratifs avec Netflix et Spotify, la duchesse de Sussex souhaiterait que cette affaire soit résolue sans passer par le procès. Une décision revenant entièrement au juge Mark Warby, chargé de rendre son verdict après deux jours d'audience à la Haute Cour londonienne.

Un procès en octobre 2021

Dans le cadre de cette affaire, un procès devait initialement avoir lieu en ce mois de janvier. La maman du petit Archie en avait finalement obtenu le report à l'automne, en octobre 2021, citant une "raison confidentielle." Procès coûteux que Meghan Markle veut à tout prix éviter, entamant donc une démarche légale pour réclamer un "jugement sommaire." De quoi ulcérer son père, Thomas Markle, avec qui elle est en conflit depuis plusieurs années. Alors que sa demi-sœur Samantha s'apprête à dévoiler "les vérités cachées" de leur famille à travers un livre, Meghan Markle doit aussi appréhender les révélations de son père. Ce dernier s'est engagé à prendre la parole dans un documentaire au sujet de sa fille, prêt à souligner son changement de comportement depuis son union avec le prince Harry.


Vidéo: Climat : "l'Affaire du siècle" devant la justice française (Dailymotion)

Relire la vidéo
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon