Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Roselyne Bachelot : qui est son fils Pierre ?

logo de Gala Gala 24/12/2020 Solène Gressier
Roselyne Bachelot : qui est son fils Pierre ? © Guillaume Gaffiot/Bestimage Roselyne Bachelot : qui est son fils Pierre ?

Ce jeudi 24 décembre, Roselyne Bachelot célèbre son soixante-quatorzième anniversaire. Deux événements pour lesquels la ministre de la Culture pourra compter sur la présence de son fils, Pierre.

Avec les caméras et la notoriété, Roselyne Bachelot flirte depuis de nombreuses années. Son unique fils, né de son ancienne union avec Jacques Bachelot, les fuit comme la peste. Très discret, Pierre préfère rester dans l’ombre. Pour autant, l’homme de 51 ans ne reste jamais loin de la ministre de la Culture, qui soufflera sa soixante-quatorzième bougie ce jeudi 24 décembre. Elle est celle qui lui a donné l’envie de s’investir dans la vie politique.

Pour ses premiers pas, Pierre Bachelot a volontiers endossé le rôle d’assistant parlementaire de son illustre mère, de 1992 à 2002, comme le rapportaient nos confrères de Femme Actuelle. L’intéressé ne s’est pas arrêté en si bon chemin. En 2002, l’homme politique a investi le ministère de l’Écologie pour une période de deux ans. Quelques années plus tard, en 2007, il a intégré le ministère de la Santé. Mais, victime de la notoriété de Roselyne Bachelot, il a finalement préféré prendre un autre chemin. En 2010, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) l’a alors engagé comme responsable plaidoyer pour la santé dans les politiques publiques, selon Closer.

Le difficile regard des autres

Le poids de son patronyme l’a toujours écrasé. D’après les révélations de Roselyne Bachelot dans les colonnes de Télé-Loisirs, en 2019, son fils a souffert de sa carrière. Son calvaire a commencé dès l’enfance.Il a souffert du regard que les autres posaient sur nous. Il a été martyrisé à l'école, à travers des propos et des gestes”, avait-elle raconté, peinée. Avant de préciser : “Nous avons été obligés de le retirer d'une école à cause d'un professeur qui le battait parce que c'était mon fils.”

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

© Fournis par Gala Roselyne et Pierre Bachelot ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE
Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon