Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Scandale Miss France : Iris Mittenaere dénonce "l'enfer en coulisses"

logo de Public Public 27/08/2020 fanny abouaf

Au lendemain de l'éviction de Anaëlle Guimbi du concours Miss Guadeloupe, Iris Mittenaere s'est exprimée sur la polémique, et a fait quelques graves révélations...

Scandale Miss France : Iris Mittenaere dénonce "l'enfer en coulisses" © Marechal Aurore/ABACA Scandale Miss France : Iris Mittenaere dénonce "l'enfer en coulisses"

C'est décidé. Malgré l'indignation collective autour du renvoi de Anaëlle Guimbi du concours Miss Guadeloupe (jusqu'à l'ex première dame de France, Valérie Trierweiler), le jugement est sans appel. Pour des photos topless prises pour la lutte contre le cancer du sein, la candidate est obligée de renoncer au concours national. 

"Les prétendantes sont prêtes à tout, c'est parfois l'enfer en coulisses"

Après les réactions publiques de Camille Cerf et Alexandra Rosenfeld , c'est au tour de Iris Mittenaere, ex Miss France et Miss Univers, de donner son point de vue. Proche de la patronne du concours, Sylvie Tellier, elle a tout de même expliqué à nos confrères du Parisien : "J'ai été choquée en apprenant son éviction". 

Toutefois, elle a modéré : "Mais contrairement à d'autres Miss, je n'ai pas voulu faire du buzz dessus. J'ai préféré appeler Sylvie Tellier, qui a mis en avant le règlement même si ça part d'une dénonciation mal intentionnée". Et c'est d'ailleurs tout le problème pour la compagne de Diego El Glaoui. La jolie brune assure ainsi : "Si l'élection avait eu lieu, les autres candidates auraient pu faire un recours juridique pour l'annuler".

Dans le détail, Iris Mittenaere parle d'une terrible ambiance, loin des paillettes. Elle rapporte : "C'est énormément d'argent en jeu. Les prétendantes sont prêtes à tout, c'est parfois l'enfer en coulisses. Même à mon époque, Sylvie a reçu des courriers disant que j'avais des faux seins, un faux nez".

"L'après-Miss France est plus intéressant"

En ce qui concerne l'affaire Anaëlle Guimbi, elle estime : "Pour moi, il faut surtout changer le règlement. Qu'on supprime la partie sur les photos dénudées, à condition qu'elles ne soient pas à caractère pornographique". Et d'ajouter : "Tout comme celle sur la taille minimale imposée de 1m70 ou celle sur les tatouages. Même la chirurgie ne devrait pas être un frein, notamment pour ouvrir le concours aux transgenres".

Heureusement pour toutes celles qui rêvent encore d'être reines de beauté, celle qui a rendu sa (dernière) couronne en 2018 (celle de miss Univers) garantit : "l'après-Miss France est plus intéressant que l'année du couronnement. On peut sortir du moule et exprimer sa personnalité". Ouf !

F.A

AUSSI SUR MSN - Miss Guadeloupe : Iris Mittenaere tacle les Miss qui ont "voulu faire du buzz"

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Public

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon