Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

“Un concert de pleureuses en lunettes noires” : Jacques Legros cash sur les obsèques de Jean-Pierre Pernaut

logo de Voici Voici 06/10/2022 Sonia Ouadhi
“Un concert de pleureuses en lunettes noires” : Jacques Legros cash sur les obsèques de Jean-Pierre Pernaut © Starface “Un concert de pleureuses en lunettes noires” : Jacques Legros cash sur les obsèques de Jean-Pierre Pernaut

Alors que ses révélations sur Jean-Pierre Pernaut ne passent toujours pas auprès de Nathalie Marquay, Jacques Legros a expliqué pourquoi il ne s'était pas rendu aux obsèques de l'ancien présentateur du JT de 13 heures de TF1. Et c'est très cash.

VOICI - « Nous n’étions pas amis " : ce jour où Jacques Legros a quitté le journal à cause de Jean-Pierre Pernaut
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Voilà une nouvelle sortie qui risque bien de faire bondir Nathalie Marquay. Depuis qu'il assure la promotion de son livre, Derrière l'écran, 40 ans au coeur des médias, Jacques Legros multiplie les révélations. A commencer par ses relations avec Jean-Pierre Pernaut, dont il était le joker au JT de 13 heures de TF1 pendant 24 ans. Son anecdote sur le comportement directif du regretté journaliste et le jour où il n'a pas pu contenir sa colère contre lui en plein confinement a profondément choqué sa veuve. Cette dernière avait lors répliqué en révélant que le remplaçant de son cher mari "faisait des coups de p*te" à ce dernier. Cette passe d'armes à distance n'a pas échaudé l'époux de Valérie Legros qui a assuré ne pas manquer de respect à son défunt confrère. Mais c'était la goutte de trop pour la maman de Lou et Tom. Celle-ci a même tout fait pour s'expliquer avec le journaliste de 71 ans. En vain.

Jacques Legros explique pourquoi il était absent aux obsèques de Jean-Pierre Pernaut

Invité du Buzz TV du Figaro, Jacques Legros est revenu sur cette polémique qu'il ne comprend toujours pas. "Tout le monde a TF1 connaissait le caractère un peu volcanique de Jean-Pierre. Point barre. Vous pouvez faire venir tous ceux de TF1, ils vous diront la même chose que moi ! Il n'était pas simple, c'était son tempérament et c'est ce qui a fait son succès aussi", a-t-il assuré, en expliquant qu'il défendait toujours ses journalistes et surtout ses correspondants de région. Le journaliste a confié qu'ils n'étaient pas amis dans la vie mais n'étaient certainement pas ennemis. "On faisait notre travail, on était un tandem qui n'a pas connu un seul problème en 24 ans", a-t-il ajouté, tout en révélant qu'il ne regrettait pas son anecdote sur leur seul petit accrochage pendant le confinement. "Ce n'est qu'une anecdote, pour le reste, je n'arrête pas de l'encenser, a-t-il continué. Je ne pouvais pas dire plus de bien que ce que j'ai fait pour lui".

Malgré son grand respect pour Jean-Pierre Pernaut et leur très longue collaboration, Jacques Legros était le grand absent de ses obsèques le 9 mars dernier à la basilique Sainte-Clotilde de Paris. Un événement auquel avaient participé de très nombreuses célébrités de TF1 et du petit écran, sauf le joker du mari de Nathalie Marquay. A l'époque, il avait refusé de s'y rendre pour une raison : "Le jour des obsèques, je faisais le journal aussi et Thierry Thuillier (patron de l'information de TF1, ndlr) m'a dit : 'Tu veux allez à l'église ou tu veux rester ?' Je lui ai répondu : 'Je suis le joker de Jean-Pierre, ma place est ici au journal'. Me joindre au concert de pleureuses en lunettes noires, ce n'est pas mon truc. Et par respect pour Jean-Pierre, j'ai fait mon job de joker et on n'a parlé que de lui pendant ce journal en serrant les poings d'émotion." Une manière bien à lui de rendre hommage à Jean-Pierre Pernaut en toute sobriété.

À lire aussi
Jacques Legros : son très gros tacle à Arthur qui « n’a jamais aimé beaucoup la concurrence » - Voici
Publicité
Publicité

Plus de Voici

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon