Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDÉO - "Lamentable, scandaleux" : Michel Sarran ulcéré d'être le dindon de la farce

logo de Gala Gala 05/04/2021 Camille Bour
VIDÉO - "Lamentable, scandaleux" : Michel Sarran ulcéré d'être le dindon de la farce © France 5 VIDÉO - "Lamentable, scandaleux" : Michel Sarran ulcéré d'être le dindon de la farce

Le chef cuisinier, Michel Sarran, a dénoncé l’organisation de dîners clandestins à Paris, dans l’émission “C à Vous” diffusée sur France 5, lundi 5 avril.

Interviewé dans l’émission “C à Vous” diffusée sur France 5, lundi 5 avril, le restaurateur Michel Sarran n’a pas mâché ses mots lorsque l’animatrice, Anne-Elisabeth Lemoine, lui a demandé ce qu’il pensait des dîners mondains clandestins organisés à Paris. Le juré de l'émission “Top Chef”, diffusée sur M6, a indiqué que ces restaurateurs ne soutenaient pas le secteur en ouvrant leurs établissements, en dépit des mesures sanitaires. “Je trouve que ce n’est pas respectueux par rapport à tous les restaurateurs qui font des efforts colossaux.” Et d’ajouter : “Se vanter de ne pas mettre de masques quand on voit comment on s’est battu pour les protocoles sanitaires et qu’aujourd’hui, nous sommes toujours fermés, c’est dur.”

GALA VIDEO - Michel Sarran fustige les dîners clandestins : "Lamentable, scandaleux"
Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

“Ça discrédite une profession”

Durant cet entretien, le chef 2 étoiles au Michelin, a également déploré la mauvaise image que ces dîners clandestins pouvaient donner aux citoyens. “C’est lamentable et à proprement parler scandaleux parce que ça discrédite une profession par rapport aux Français, dans une période qui est assez compliquée pour nous.” Un comportement qui n’est pas non plus acceptable vis-à-vis de l’État, a précisé le chef Michel Sarran, alors que les restaurateurs touchent des aides financières depuis le début de la pandémie : “Je trouve que ce n’est pas respectueux non plus par rapport au gouvernement qui est là, qui nous soutient.” Pour tenter de sauver ses restaurants, le juré de la célèbre émission culinaire, a de son côté misé sur le “click & collect” et la vente à emporter notamment pour son enseigne “Croq’Michel” basée à Toulouse, comme le précise un article de France Bleu, publié jeudi 1er avril.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon