Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDEO Michel Sarran : son coup de gueule à l’encontre du gouvernement

logo de Voici Voici 05/10/2020 La rédaction Voici
VIDEO Michel Sarran : son coup de gueule à l’encontre du gouvernement © Capture BFM TV VIDEO Michel Sarran : son coup de gueule à l’encontre du gouvernement

A l’heure où l’épidémie de Covid-19 connaît un regain d’énergie, les mesures sanitaires se multiplient sur le territoire. Les restaurants en sont les premières cibles, au grand dam de Michel Sarran, juré de Top Chef.

Après la fermeture des restaurants et bars à Aix-Marseille et en Guadeloupe, la région Île-de-France avait peur de devoir faire fermer ses établissements. Ce lundi 5 octobre, le préfet de police de Paris a déclaré que seuls les bars, dont la principale offre reste le débit de boisson, devront montrer porte close. Les restaurants peuvent, quant à eux, rester ouverts sous certaines conditions strictes. Distanciation, hygiène, port du masque, toutes les règles déjà imposées aux établissements spécifiés resteront de mise. Les chefs et propriétaires de restaurants le savent bien et l’appliquent à la lettre. Alors voir une nouvelle fois leur domaine de travail pointé du doigt et jugé responsable de l’augmentation du nombre de cas commence à leur peser. Il faut dire que les restaurants font partie de ceux qui ont le plus souffert économiquement du confinement. Philippe Etchebest a d’ailleurs tapé du poing sur la table et avait même appelé ses semblables à manifester pacifiquement vendredi 2 octobre pour que le gouvernement entende leurs revendications.

VOICI Michel Sarran : son coup de gueule à l’encontre du gouvernement
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Michel Sarran révèle une injustice

Ce fut ce lundi 5 octobre au tour de son confrère de Top Chef, Michel Sarran, de prendre la parole. Invité à réagir dans l’émission de Bruce Toussaint sur BFM TV, le cuisinier de 59 ans n’a pas été aussi brutal que Philippe Etchebest mais a toutefois fait part de son agacement concernant la responsabilité que l’Etat veut faire porter aux restaurants dans la propagation du virus.

« On sait que ça évolue très vite, a-t-il indiqué sur la chaîne d’info. On est très sensibles à la crise sanitaire. On stigmatise un peu trop notre profession. On a l’impression que le message véhiculé c’est que nos établissements sont dangereux. » Pour lui, seuls les restaurants sont contraints à autant de mesures : « On a déjà un protocole très lourd que l’on a mis en place. Une chose que je demande, c’est qu’il soit appliqué partout. On va avoir un autre protocole pour les zones Paris, Marseille et peut-être demain Toulouse. Il me tarde de le voir. J’entends parler d’une fermeture à 22 heures. Pour nous, une fermeture à 22 heures, ce n’est pas possible. Dans un restaurant gastronomique, où les personnes viennent chercher un peu de plaisir avec un menu surprise qui va durer 2 heures, ce n’est pas possible ». Espérons pour tous que l’évolution dans l’hexagone ne contraigne pas tout le monde à la fermeture…

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon