Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Karine Le Marchand : son tweet sur la journée des droits des femmes qui ne passe PAS DU TOUT

logo de Voici Voici 09/03/2018 Caroline Perrin
Relire la vidéo

(Vidéo par Dailymotion)

Les internautes ne laissent décidément aucune chance à Karine Le Marchand. Après avoir été pointée du doigt pour ses clichés sur les homosexuels, l’animatrice est désormais attaquée sur ses propos sur la journée des droits des femmes.

Karine Le Marchand : son tweet sur la journée des droits des femmes qui ne passe PAS DU TOUT © EPRESS Karine Le Marchand : son tweet sur la journée des droits des femmes qui ne passe PAS DU TOUT Karine Le Marchand n’a pas le vent en poupe auprès des internautes ces derniers temps. En janvier dernier, l’animatrice partait à la rencontre des agriculteurs de la prochaine saison de L’amour est dans le pré, dont Thomas, second candidat homosexuel de l’émission. Alors que ce dernier évoquait l’homme « fort et costaud » qu’il recherchait, l’animatrice avait répliqué : « Un gars un peu viril ? Tu sais qu’il y a un nom pour ça ? Les “yag”. C’est “gay” à l’envers. Ce sont des gays qui ne se reconnaissent pas dans tout ce qui est la culture gay, Mylène Farmer, Madonna, Dalida… ». Des propos qui avaient fait sortir de leurs gonds les internautes.

Un mois et demi plus tard, la maladresse de Karine Le Marchand - qui avait réussi à se faire oublier quelque temps – a malheureusement repris du service. En ce jour particulier du 8 mars, l’animatrice de 49 ans s’est fendue d’un petit message pour honorer la journée internationale des droits des femmes : « En cette Journée de la Femme, j’envoie toute ma tendresse aux hommes aimants et respectueux, sans le regard desquels nous ne nous sentirions pas autant femmes » accompagné du hashtag « Vive Les Hommes ». Grosse erreur. 

Les internautes, choqués, n’ont visiblement pas apprécié le clin d’œil adressé à la gent masculine surtout aujourd’hui : « C’est une journée de lutte, tweet inutile au demeurant SUPPRIME », « C’est d’un irrespect incroyable, ce tweet est extrêmement malaisant. Vous auriez pu choisir un autre jour pour afficher votre méconnaissance totale à propos de cette lutte des plus importantes » ou encore « Un jour dans l’année, juste un jour ! Et on réussit tout de même à remercier les hommes… ».

Avec tout le calme qu’on lui connaît, Karine Le Marchand a tenu à répondre aux détracteurs et justifier ses propos : « Le regard d’un père, d’un frère […] construit aussi notre féminité. Pas seulement l’amant, n’est-ce pas ? Bise. » Pas sûr que cela suffise à calmer les esprits visiblement bien échaudés. Le bonheur n’est définitivement pas sur Twitter !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Voici.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon