Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Atterrissage de Perseverance : 10 films qui ont mis le pied sur Mars

logo de Allocine Allocine 22/02/2021 Clément Cuyer

Alors que le robot américain Perseverance s'est posé sur Mars, focus sur 10 longs métrages qui ont mis le pied sur la lointaine planète rouge, de "Seul sur Mars" à "Ad Astra" en passant par "John Carter" et "Total Recall".

Atterrissage de Perseverance : 10 films qui ont mis le pied sur Mars © 2015 Twentieth Century Fox Atterrissage de Perseverance : 10 films qui ont mis le pied sur Mars

SEUL SUR MARS (2015)

Dans Interstellar, il était abandonné sur une planète. Un an plus tard, l'acteur Matt Damon se retrouve à nouveau en mauvaise posture dans l'espace, cette fois... Seul sur Mars. Dans le long métrage de Ridley Scott, il est un astronaute laissé pour mort sur la planète rouge après qu'une tempête ait obligé ses coéquipiers à décoller en urgence. Seul dans un environnement hostile, il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. 

La planète Mars du film SF de Ridley Scott a été en partie recréée dans un gigantesque hangar. Du polystyrène a été utilisé pour le sable, l'équipe ayant par ailleurs fait transporter sur place 1200 tonnes de terre rouge. De la vapeur a également envahi le hangar pour conférer un aspect brumeux et ainsi rendre le décor martien encore plus réel. On notera enfin que les prises de vues extérieures ont été réalisées en Jordanie, les paysages désertiques de ce pays se rapprochant de ceux de la planète Mars.

TOTAL RECALL (1990)

La planète Mars, c'est l'endroit où un cauchemar mène, chaque nuit, Doug Quaid, incarné par Arnold Schwarzenegger. Après une expérience qui dérape, il réalise qu'il a bien séjourné sur la planète rouge. Désormais poursuivi par des tueurs, il doit y retourner pour y affronter d'autres souvenirs et d'autres dangers.

Le classique SF de Paul Verhoeven adresse un petit "clin d'oeil martien" à destination des cinéphiles. Quand il remplit sa fiche d'hôtel, le personnage de Doug Quaid prend pour nom d'emprunt "Brubaker" : il s'agit là du nom du capitaine qui aurait du être le premier homme envoyé sur Mars dans le film Capricorn One (1978).

JOHN CARTER (2012)

Le film d'aventure Disney John Carter, tiré du premier livre du "Cycle de Mars" d'Edgar Rice Burroughs, raconte le fascinant voyage d'un homme qui se retrouve inexplicablement transporté sur Barsoom (la planète Mars dans l'univers fictif du créateur de Tarzan). Le héros se retrouve alors au cœur d’une guerre mystérieuse entre les habitants de la planète. Gros échec au box-office, John Carter est emmené par l'acteur canadien Taylor Kitsch.

Après quatre mois de tournage dans des studios anglais, l'équipe de John Carter s'est installée dans l'Utah afin de réaliser les séquences sur Mars. La ville de Moab, le lac Powell, les marais salants du Delta et Big Water sont autant de lieux qui ont servi de décor pour recréer la planète. Mais contrairement aux températures martiennes (inférieures à 0°), c'est une chaleur extrême qui a pesé sur la production, avec des pointes à 48° !

PLANÈTE ROUGE (2000)

Emmené par Val Kilmer et Carrie-Ann Moss, le long métrage Planète rouge nous plonge en 2050, alors que la Terre se meurt, victime de la déforestation, de la pollution et de la surpopulation. Seule solution : coloniser une autre planète. La NASA envoie alors un vaisseau sur Mars. Cette exploration sans difficulté apparente tourne rapidement au cauchemar...

Le tournage de Planète rouge, qui s'est déroulé en Australie (intérieurs et extérieurs) et en Jordanie (extérieurs uniquement), a constitué une épreuve pour les acteurs comme pour les techniciens. La température extérieure (plus de 40°C) accablait en effet des comédiens déjà obligés d'endosser des costumes particulièrement mal adaptés à la chaleur.

GHOSTS OF MARS (2001)

John Carpenter, grand maître de la science-fiction et de l'épouvante, à fait un petit tour sur la planète rouge avec Ghosts of Mars, western horrifique porté notamment par Natasha Henstridge, Ice Cube et Jason Statham.

Une série B joussive qui nous plonge en 2176, alors que la Terre a fait de Mars une colonie minière où 640 000 personnes tentent de vivre dans un environnement hostile. Alors qu'un lieutenant et son équipe procédent au transfert d'un dangereux prisonnier, un étrange rituel se déroule au fond du cratère de la mine à ciel ouvert. Le Bien va devoir s'allier au Mal pour combattre le Pire...

MILO SUR MARS (2011)

Inspiré du roman de science-fiction pour enfants Mars Needs Moms !, écrit par Berkeley Breathed en 2007, le film d'animation Milo sur Mars raconte l'histoire d'un petit garçon qui sort de son lit pour s'excuser auprès de sa mère après une dispute. Mais alors qu'il s'approche de la chambre de sa maman, cette dernière se fait enlever par des extra-terrestres. Réussissant à entrer dans leur vaisseau spatial, le jeune garçon se retrouve... sur la planète Mars.

Milo sur Mars a été entièrement été tourné en Motion Capture. Pas étonnant quand on sait que le film est notamment produit par un certain Robert Zemeckis, qui avait utilisé le procédé pour Le Pôle Express et Le Drôle de Noël de Scrooge.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

AD ASTRA (2019)

Ad Astra raconte l'histoire de Roy McBride (Brad Pitt), un astronaute qui s’aventure jusqu’aux confins du système solaire pour retrouver son père disparu et résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, qui le mènera notamment sur la planète Mars, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

Le cinéaste américain James Gray, qui effectue avec Ad Astra sa première incursion dans la SF, déclare : "Je suis terrifié par la SF. C'est un genre tellement délicat car il y a des éléments de fantastique impliqués. Ce que j'essaie de faire est de représenter de la manière la plus réaliste possible le voyage dans l'espace pour dire essentiellement "L'espace nous est terriblement hostile."

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

DOOM (2005)

Porté par Karl Urban, Dwayne Johnson et Rosamund Pike, le film SF Doom est l'adaptation sur grand écran du célèbre hit vidéoludique dont le premier épisode, sorti en 1993, a révolutionné le "jeu de tir à la première personne". On y suit la mission d'un commando envoyé sur la station de recherche scientifique Olduvai, basée sur la planète Mars. Là-bas, toutes les expériences se sont arrêtées, la communication ne passe plus, et les derniers messages reçus sont pour le moins angoissants. Derrière chaque recoin de la base sont tapies des créatures de cauchemars d'origine inconnue...

Afin de faire exister à l'écran la station de recherche souterraine de la planète Mars, les producteurs ont fait appel au décorateur Stephen Scott. Intéressé de près aux technologies nécessaires à une architecture souterraine, ce dernier a également analysé le jeu vidéo et déclare : "Je voulais transposer l'esprit, l'atmosphère et l'ampleur du jeu dans la conception de certains décors. J'espérais que les fans du jeu reconnaissent certaines formes ou tel ou tel dispositif."

COWBOY BEBOP (2003)

Aventure cinématographique inspirée de la série japonaise culte de la fin des années 90, le film d'animation Cowboy Bebop voit son action se dérouler sur la planète Mars. En 2071, quand un camion-citerne explose dans le cratère d'Alba City, des dizaines de victimes sont tuées et des centaines de personnes succombent à une mystérieuse maladie. Les autorités soupçonnent alors une attaque biologique terroriste et offrent une énorme récompense pour la capture des responsables. Sans un sou en poche, les chasseurs de prime du Bebop voient là l'occasion de se renflouer et entament leur enquête.

On notera que, désireuse de créer un univers propre au film et indépendant de la série, l'équipe de Cowboy Bebop s'est notamment déplacée au Maroc dans le but de créer les décors de "Maroccan street", le quartier arabe de Mars montré dans le film.

MISSION TO MARS (2000)

Aux commandes de Mission to Mars, un géant du septième art en la personne de Brian De Palma. Emmené notamment par Gary Sinise, Tim Robbins et Don Cheadle, le long métrage, présenté hors-compétition au Festival de Cannes, raconte le tout premier envoi par la NASA d'une équipe d'astronautes sur Mars, en 2020. Peu de temps après leur arrivée, ils sont confrontés à un phénomène surnaturel d'une puissance terrifiante et toutes les communications sont coupées. Une deuxième mission est envoyée à leur recherche...

Le paysage martien reconstruit pour les besoins du long métrage mesure 23 hectares. Il repose sur un soubassement sableux sculpté au bulldozer et recouvert d'une couche de ciment enduite de peinture latex rouge. Pour ces scènes, le tournage a eu lieu aux Fraser Sans Dunes de Richmond, une banlieue de Vancouver, ainsi qu'en Jordanie et sur l'île de Lanzarote (Canaries).

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
Publicité
Publicité

Plus d'info : Allocine

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon