Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Fast and Furious 5 sur TF1 Séries Films : retour sur la relation ombrageuse entre Vin Diesel et Dwayne Johnson

logo de Allocine Allocine 01/10/2020 Emilie Schneider

Diffusé ce soir sur TF1 Séries Films, "Fast and Furious 5" marque la première confrontation à l'écran entre Dwayne "The Rock" Johnson et Vin Diesel. Un affrontement qui s'est poursuivi en dehors des plateaux.

Fast and Furious 5 sur TF1 Séries Films : retour sur la relation ombrageuse entre Vin Diesel et Dwayne Johnson © Universal Pictures International France Fast and Furious 5 sur TF1 Séries Films : retour sur la relation ombrageuse entre Vin Diesel et Dwayne Johnson

En 2011, deux ans après le quatrième épisode, qui était jusque-là le plus grand succès au box-office de la saga avec plus de 363 millions de dollars de recettes, sort sur les écrans Fast and Furious 5. Un volet qui est marqué par l’arrivée au sein du casting de Dwayne Johnson, dans le rôle de l’agent fédéral Luke Hobbs. L’ancien catcheur impose sa silhouette massive dès sa première apparition et devient l’un des personnages phares de la franchise.

Pourtant, l’acteur n’était pas le premier choix pour incarner Hobbs. C'est Tommy Lee Jones qui était à l’origine pressenti pour le rôle, comme le révélait Diesel dans un live Facebook en 2016 : « Dans le cinquième film, alors que je me demandais avec qui nous devrions tourner, nous avons recruté Dwayne Johnson grâce à vous. Une demoiselle nommée Jen Kelly a posté un commentaire disant 'J'adorerais vous voir ensemble à l'écran'. Nous avons donc offert le rôle initialement écrit pour Tommy Lee Jones à Dwayne Johnson. Et il a été incroyable ». La relation entre les deux acteurs semble alors au beau fixe.

© Universal Pictures International France

La franchise se poursuit, devenant l’une des sagas les plus lucratives et passe le cap du milliard et demi de dollars de recettes avec Fast & Furious 7, marqué par le décès tragique de Paul Walker en pleine production. L’épisode 8, s’il ne bat pas ce record, peut toutefois se targuer de récolter 1,2 milliard de dollars. En parallèle à sa sortie est annoncé un spin-off consacré à Luke Hobbs et Deckard Shaw, incarné par Jason Statham. Ce projet, envisagé par Universal dès 2013, survient au cours d’une période faste pour Dwayne Johnson, lui qui enchaîne les blockbusters d’action.

Si « famille » est le maître mot de la série, un autre son de cloche se fait entendre en coulisses : on raconte que des tensions ont régné entre Dwayne Johnson et Vin Diesel sur le tournage de Fast & Furious 8, dues notamment à leur temps de présence à l’écran. Résultat : les deux hommes n’ont pas tourné une seule scène ensemble, bien qu’ils se donnent la réplique à l’écran ! Des rumeurs confirmées par Johnson dans une interview accordée à Rolling Stones en 2018 : « C'est vrai. Nous n'avons pas partagé une seule scène. Vin et moi, nous avons eu quelques discussions, dont un face-à-face important dans ma caravane. Et j'en suis venu à comprendre que nous avions des différences philosophiques fondamentales sur la manière de faire un film et de collaborer. Cela m'a pris un peu de temps, mais je suis content de cette transparence. Que nous travaillions à nouveau ensemble ou pas ».

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
© OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

L’histoire ne s’arrête pas là puisque le Wall Street Journal dévoile en 2019 qu’une véritable guerre d’ego entre Dwayne Johnson, Vin Diesel et Jason Statham a eu lieu sur Fast & Furious 7. Tandis que Diesel voulait comptabiliser le nombre de coups portés par son personnage et ceux de ses collègues, Statham refusait d’être frappé trop violemment à l’écran et Johnson s’assurait que son personnage rendait bien chaque coup qu’il recevait.

Vin Diesel n’est pas le seul ennemi de Dwayne Johnson. En 2017, Tyrese Gibson avait menacé de ne pas jouer dans Fast & Furious 9 si Johnson était de la partie. Gibson, qui se battait alors pour la garde de ses filles, n’avait pas apprécié le report d'un an du tournage du neuvième opus pour faciliter la mise en chantier de Hobbs & Shaw. « Félicitations à toi et ton producteur de faire de la saga Fast & Furious une saga sur TOI », avait notamment écrit l'acteur dans un message sur Instagram à destination de The Rock.

Si Johnson affirme que les tensions sont désormais apaisées, le public ne manquera pas de remarquer son absence du neuvième Fast & Furious, attendu en salles le 31 mars 2021. Le comédien n’abandonne toutefois pas l’univers des grosses cylindrées puisqu’il sera dans la suite de Hobbs & Shaw.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Allocine

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon