Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ibiza : est-ce que le "rayon vert" existe vraiment ?

logo de Allocine Allocine 04/07/2021 Thomas Imbert

En vacances à Ibiza dans la comédie d'Arnaud Lemort diffusée ce soir sur France 2, le personnage incarné par Christian Clavier cherche à tout prix à observer ce qu'on appelle un "rayon vert". Mais un tel phénomène existe-t-il vraiment ?

Ibiza : est-ce que le "rayon vert" existe vraiment ? © Gaumont Ibiza : est-ce que le "rayon vert" existe vraiment ?

"Le rayon vert, c'est un rayon qui n'apparaît qu'une fraction de seconde au coucher de soleil quand on regarde l'horizon."

Alors qu'il vient de débarquer à Ibiza pour les vacances, Philippe, le personnage incarné par Christian Clavier dans la comédie estivale d'Arnaud Lemort diffusée ce soir sur France 2, s'enthousiasme déjà à l'idée de pouvoir observer un phénomène atmosphérique aussi rare dans le ciel de l'île.

Malheureusement pour lui, Carole, la nouvelle femme de sa vie incarnée par Mathilde Seigner, ne semble pas aussi motivée que lui par ce spectacle naturel, que Clavier finira par manquer lui-même en détournant le regard au mauvais moment, à la fin du film.

Mais ce fameux "rayon vert", que l'on ne pourra donc entrevoir qu'à travers les lunettes de soleil d'un serveur, existe-t-il vraiment ? La réponse est oui.

© Gaumont

Longtemps considéré comme une légende car extrêmement rare, ce phénomène est pourtant bien réel, et observable à condition d'être au bon endroit au bon moment. Pour avoir la chance de voir un "rayon vert", ainsi que l'avait justement expliqué Christian Clavier dans le film, il vous faudra donc vous tenir face à une ligne d'horizon lointaine et dégagée, au moment où le soleil se lève ou se couche.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

A cet instant précis, il est donc possible d'observer un flash de couleur verte à l'extrémité de l'astre. Il s'agit d'un phénomène qui survient lorsque l'atmosphère - qui agit comme un prisme décomposant la lumière blanche du soleil en toutes les couleurs de l'arc-en-ciel - modifie la perception que l'on peut en avoir. 

Traqué par Jules Verne dans l'un de ses romans, ce phénomène rare a donc été abordé à plusieurs reprises au cinéma, et pas uniquement dans Ibiza. Numériquement créé pour les besoins de Pirates des Caraïbes : Jusqu'au Bout du Monde, lorsque les personnages pénètrent dans l'Antre de Davy Jones, il a surtout été filmé par l'équipe d'Eric Rohmer, dans les îles Canaries, et ajouté à la fin du long métrage... Le Rayon Vert.

(Re)découvrez ici la scène en question...

Relire la vidéo
Publicité
Publicité

Plus d'infos : Allocine

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon