Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

The Dark Knight : comment la saga a-t-elle géré la mort d'Heath Ledger ?

logo de Allocine Allocine 16/02/2021 Corentin Palanchini

La préparation de la suite de "The Dark Knight" a été impactée par la mort de Heath Ledger, censé y reprendre le rôle du Joker. Mais comment Warner et Christopher Nolan ont-ils géré cette tragique situation ?

The Dark Knight : comment la saga a-t-elle géré la mort d'Heath Ledger ? © Warner Bros. The Dark Knight : comment la saga a-t-elle géré la mort d'Heath Ledger ?

Comment The Dark Knight Rises a-t-il géré la mort d'un acteur au rôle iconique supposé reprendre son rôle : Heath Ledger en Joker ? Juste après la sortie de Batman Begins, le scénariste David S. Goyer annonçait que le Joker serait présent dans le deuxième volet de la trilogie où il serait arrêté, puis jugé par le procureur Harvey Dent dans le dernier opus, et que ce serait à cette occasion que le Joker défigurerait Dent, créant ainsi Double-Face. On ignore si cette version initiale de Goyer était la même que celle des frères Nolan, Christopher et Jonathan, coscénaristes des films.

Le décès inattendu de Heath Ledger le 22 janvier 2008 après le tournage de The Dark Knight a cependant tué dans l'oeuf les plans du troisième film des Nolan (le Joker devait y apparaître ainsi qu'Harvey Dent alias Double-Face) et le studio a dû réagir vite. Cela fut une période pénible, notamment pour Christopher Nolan, qui hésitait alors à repartir sur une nouvelle aventure du Chevalier noir sans Heath Ledger, et sans scénario solide à proposer aux fans. Il finira par en trouver un évidemment, mais cela n'a pas été de tout repos.

Les changements opérés

Forcée d'écarter le Joker de l'équation, l'équipe créative supprime également Double-Face au profit d'un tout autre méchant. Suite à la perte d'un vilain très torturé psychologiquement auquel le public a complètement adhéré, le studio veut que le prochain terroriste de Gotham à voir le jour soit L'Homme-Mystère, si possible incarné par Leonardo DiCaprio, avec qui Nolan vient de tourner Inception. Après que les plus folles rumeurs ont circulé quant à qui jouerait effectivement Edward Nygma (les noms de Joseph Gordon-LevittJohnny Depp et David Tennant sont cités), c'est finalement vers un tout autre méchant que l'équipe s'est tournée : Bane.

Mais pourquoi une telle montagne de muscles après le frêle et torturé Joker ? Le coscénariste David S. Goyer l'expliquait en 2015 lors d'une conférence donnée à Toronto (via The Shelf) :

"La première fois que j'ai proposé que le méchant soit Bane, Chris [Nolan] voulait m'étrangler car il trouvait le personnage stupide, mais pour l'histoire que nous voulions raconter, il était le seul qui faisait sens. Nous voulions raconter l'histoire d'un Bruce Wayne vieillissant, physiquement fragile et nous voulions qu'il affronte quelqu'un de physiquement meilleur que lui. Nous avons refait Rocky III, littéralement."

Le nom de Tom Hardy sera annoncé dès octobre 2010, mais celui de son personnage seulement en janvier 2011, en même temps que le recrutement de Anne Hathaway pour jouer Selina Kyle. Le 20 avril, on apprenait que Joseph Gordon-Levitt ne jouerait pas Edward Nygma mais un policier, et que Marion Cotillard rejoignait le casting.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Mais alors, qu'est devenu le Joker ?

Si le film n'adresse absolument pas le destin du Joker dans l'univers Batman de Christopher Nolan, on trouve des réponses dans la novélisation de The Dark Knight Rises, écrite par l'auteur Greg Cox. Il y est raconté que suite à la loi Dent supprimant les libertés conditionnelles accordées aux délinquants, de nombreux criminels plaident la folie pour obtenir les réductions de peine qui leur étaient jadis octroyées.

L'asile d'Arkham est donc délaissé, et le pénitencier insulaire de Blackgate devient le lieu d'accueil de ces criminels reconnus potentiellement "fous". La conséquence de tout cela, nous dit le roman :

"Les pires des pires étaient envoyés [à Blackgate], excepté le Joker qui, selon les rumeurs, a été emprisonné à Arkham et demeure son seul occupant. Ou peut-être s'est-il échappé ? Nul ne le sait."

Une réponse qui laisse la porte ouverte à toutes les solutions possibles, mais dans le cas d'une franchise cinématographique dont on ignore le futur, il n'est jamais bon de se fermer des portes simplement pour répondre à une question qui peut narrativement rester en suspens. Le choix de Greg Cox est donc peu risqué mais logique, au regard de la possible volonté de la Warner de plus tard faire revenir le Joker sous une forme ou une autre.

Il se trouve qu'il n'y aura jamais de quatrième film, pour une raison simple, racontée au Toronto Sun par Christian Bale :

"Chris [Nolan] m'a toujours dit que si nous étions suffisamment chanceux pour réussir à faire trois films, nous nous arrêterions là. (...) Alors quand ils sont immanquablement venus nous voir et qu'ils nous ont dit, 'Pourquoi ne pas faire un 4 ?', j'ai répondu, 'Non. Nous devons nous en tenir au rêve de Chris, qui a toujours été de (...) faire une trilogie. N'allons pas trop loin, ne devenons pas trop complaisants avec un quatrième film.' C'est la raison pour laquelle nous - enfin, Chris - s'est retiré. Après ça, ils m'ont informé qu'ils n'avaient plus besoin de mes services. (rires)".

Batman est depuis revenu sous les traits de Ben Affleck pour Batman V SupermanJustice League et Suicide Squad, et porte désormais le visage de Robert Pattinson, dans le film à venir réalisé par Matt Reeves, prévu au 2 mars 2022.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Allocine

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon