Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nicki Minaj poursuivi pour 200 millions de dollars pour son single Rich Sex

logo de Cover Media Cover Media 05/01/2021
Nicki Minaj © Fournis par Cover Media Nicki Minaj

Nicki Minaj entame la nouvelle année avec un nouveau procès contre sa chanson de 2018 Rich Sex. Jawara Headley, de son nom de scène Brinx Billions, poursuit la superstar pour 200 millions de dollars et affirme que le single, qui met en vedette Lil Wayne, est un plagiat d'un morceau qu'il lui a présenté avant 2016.

Dans des documents juridiques obtenus par TMZ, il affirme être proche de la rappeuse depuis 2007, lorsqu'ils se sont connectés sur le réseau social MySpace. Quand il lui a fait écouter sa version de Rich Sex, la star lui aurait assuré qu'elle avait le potentiel de devenir une méga hit. Cependant, il a été choqué quand il a entendu la version de Nicki Minaj, qui portait le même titre et figurait sur son album de 2018 Queen. Brinx Billions allègue que les notes de musique, l'arrangement, les beats et le rythme sont tous très similaires à sa création. Il met également en évidence des paroles que la chanteuse est accusée d'avoir copiée.

Il réclame donc maintenant des dédommagements pour le single en tant que son seul créateur. En plus de Nicki Minaj, il poursuit également les responsables de son label chez Universal Music Group, Young Money Entertainment et Cash Money Records.

Les accusés n'ont pas encore commenté cette action en justice.

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon