Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La charge mentale dans le couple, un problème que Manon a voulu résoudre en filmant son quotidien

Même à la maison, les femmes et les hommes ne sont pas égaux. Si la répartition des tâches domestiques progresse lentement, elle reste une charge, notamment mentale, pour les femmes. Selon un sondage publié le 7 avril et réalisé par l’Ifop pour Consolab, plus de la moitié des Françaises (57%) estiment en faire plus à la maison que leurs partenaires. C’est le cas de Manon, une jeune Française, qui a décidé de le montrer à son partenaire Thomas, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Ensemble depuis plus de deux ans et demi, le couple a emménagé sous le même toit en mai 2021. Mais depuis, Manon a vu sa charge mentale s’alourdir. Inconsciemment, Thomas la laisse faire la majeure partie des corvées ménagères. “Ce qui nous embêtait le plus, ce n’était pas le fait de ne pas le faire, mais le fait de ne pas y penser. Quand elle me disait ‘Il y a une machine à étendre’, je le faisais, mais je n’y pensais pas, explique le jeune homme de 23 ans au HuffPost. C’était un réflexe que je n’avais pas.” C’est en regardant un TikTok sur la charge mentale que l’étudiante en communication digitale a un déclic. Sur le même réseau social, elle décide de réaliser ce qu’elle appelle “une mission charge mentale” où pendant deux semaines, elle filme toutes les tâches ménagères qu’elle réalise en les comparant avec celles faites par Thomas. À la fin des 14 jours, elle lui dévoile l’ensemble des vidéos, afin qu’il réalise la charge mentale qu’elle porte. Une prise de conscience Durant la mission, Manon décide de ne pas laver la baignoire pendant deux semaines pour voir si son compagnon le fait. Ce ne sera pas le cas. Un autre jour, alors qu’elle rentre du travail vers 19h30, Thomas n’a pas fait le dîner alors qu’il était à la maison depuis 14h. “Ce sont toutes ces petites choses-là qui ajoutent du poids à ma charge mentale”, souligne-t-elle. En regardant les vidéos, le jeune homme a découvert tout ce que Manon faisait chaque jour. “Je comprends maintenant ce que fait ma copine au quotidien. [La mission] a été positive, car je connais plus de choses sur ce qu’elle fait durant sa journée, raconte-t-il. Ça a été une prise de conscience.” Aujourd’hui, le couple essaye de trouver des solutions pour rendre leur répartition des tâches plus égalitaire. “On m’a conseillé des applications, des jeux, des listes à faire pour répartir les corvées. On va tester et voir ce qui nous convient le mieux”, précise Manon. Mais la jeune femme cherche la solution la “moins énergivore” possible. “C’est bien de vouloir trouver un système organisationnel pour alléger la charge mentale, mais bien souvent, c’est la femme qui s’en occupe. C’est elle qui doit remplir les listes, c’est elle qui rappelle à son conjoint de compléter la sienne... Donc, au final, ça ajoute de la charge mentale. Et nous, on veut éviter ça”, conclut-elle. ----- Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost Pour plus de contenu du HuffPost: Web: https://www.huffingtonpost.fr/ Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/ Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/ Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne: https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/
image beaconimage beaconimage beacon