Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mélissa Theuriau évoque “l’infertilité” qui “ravage la vie amoureuse” : la femme de Jamel Debbouze publie un message lourd de sens.

Le 4 avril dernier, Mélissa Theuriau a tenu à saluer le premier roman de Salomé Berlioux. Cette jeune femme fut notamment la plume de Jean-Marc Ayrault au Quai d’Orsay. Visage de la France rurale, elle est l’auteur en 2019 du livre Les Invisibles de la République, qui traite du sentiment de relégation de la jeunesse oubliée de la France périphérique. Elle avait après la fin du premier confinement publié un autre livre, Les Campagnes suspendues afin de souligner comment la pandémie avait aggravé encore les inégalités entre les villes et les campagnes. Cette fois-ci elle publie un roman, La peau des pêches, qui dépeint la tristesse et le combat d’un jeune couple qui découvre qu’il ne peut pas avoir d’enfant. Un témoignage poignant qui a profondément touché Mélissa Theuriau. Mélissa Theuriau se dit "remuée" par le roman de Salomé Berlioux Dans un long message publié sur son compte Instagram, la femme de Jamel Debbouze explique avoir été touchée par le thème abordé dans cet ouvrage : "Un récit personnel, intime, qui touche à l’universel. Puisqu’il s’agit d’une histoire banale en somme. Tu m’as bien remuée Salomé. J’ai aimé sentir cette colère sourde qui gronde derrière la parfaite jeune femme accomplie que tu es. Oui l’infertilité ronge les âmes, abîme les corps et ravage la vie amoureuse. Pourtant ce récit est beau, honnête, dérangeant et nécessaire. Le découragement et la lumière se côtoient sans cesse. Ça s’appelle la peau des pêches et c’est chez éditions stock." Mélissa Theuriau également sensible à la jeunesse des territoires En préambule de son message, l’ancienne animatrice de Zone interdite rappelle aussi l’engagement de l’auteur pour la jeunesse des campagnes. "Salomé Berlioux dont j’apprécie tant l’engagement pour les jeunes des territoires… " écrit-elle. Jeudi 15 avril la journaliste était d’ailleurs l’invitée d’Anne-Élisabeth Lemoine sur France 5 afin de présenter Incas(s) ables, sa nouvelle production, qui sera diffusée le mercredi 21 avril sur France 2. Cette réalisation de Ketty Rios Palma sera proposée dans le cadre de l’émission Infrarouge et suivra le parcours de Guillaume, Gabriel, Alex, Kahina et Jérémie, cinq jeunes adolescents de 10 à 18 ans confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance à la fondation La Vie au Grand Air.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de Public

Plus de Public

image beaconimage beaconimage beacon