Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Toutes les fois où Anne-Sophie Lapix a fait son travail face aux politiques

TÉLÉVISION - Vous ne verrez pas le visage d’Anne-Sophie Lapix mercredi 20 avril prochain à 21h sur France 2. La présentatrice vedette du service public a été écartée de l’animation du débat d’entre-deux-tours de la présidentielle par les équipes de Marine Le Pen, qui la jugent trop offensive... Un avis qui semble être partagé par Emmanuel Macron selon son entourage, rapportent Le Monde et Le Parisien. Mais ce refus est peut-être le meilleur compliment offert à la présentatrice, démontrant qu’elle a réussi à imprimer sa marque avec sa ténacité, poussant les politiques de tous bords confondus dans leurs retranchements, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article. Les antécédents avec Marine Le Pen Dès 2012, l’animatrice alors aux commandes de l’émission “Dimanche +” sur Canal+ avait pointé les incohérences à propos du chiffrage économique du programme de Marine Le Pen. “Je n’avais pas préparé ce clash, mais je trouve que c’était intéressant de voir qu’elle ne maîtrise pas le chiffrage de son projet”, avait-elle confié par la suite à nos confrères de L’Obs, précisant avoir passé “la semaine” à calculer le programme économique de la candidate du Front National. Une séquence très largement partagée par la suite sur les réseaux sociaux et à l’origine des relations glaciales entre les deux femmes, encore aujourd’hui. D’ailleurs, c’est encore Anne-Sophie Lapix qui a posé “la question qui fâche” en mars dernier à propos des liens qu’entretient la candidate d’extrême-droite et la Russie, qui venait d’envahir à ce moment-là l’Ukraine. “Comment on revendique son indépendance quand on doit huit millions aux amis de Poutine”, avait-elle demandé, évoquant le prêt dont elle a bénéficié auprès d’une banque russe en 2014. Autant de séquences qui ont poussé les équipes de la candidate à récuser la journaliste pour le débat, comme l’a confirmé son lieutenant Jordan Bardella sur CNews ce lundi. L’interview musclée d’Édouard Philippe en 2020 Il n’y a pas que face à Marine Le Pen qu’Anne-Sophie Lapix fait preuve de ténacité. Le gouvernement a pu le constater durant la crise sanitaire, notamment avec une interview mouvementée du premier Ministre Édouard Philippe le 17 mars 2020, le lendemain de l’annonce du premier confinement. “Est-ce qu’on a pas pris du retard en voulant à tout prix maintenir le premier tour des Municipales” avait notamment demandé la journaliste, questionnant le Premier ministre sur “le retard” pris par la France dans la lutte contre la pandémie. Elle s’était expliquée par la suite au micro de Bixente Lizarazu sur France Bleu, racontant les violentes insultes reçues après cette interview. Une interview offensive, qui, selon nos confrères du Monde, aurait déplu au Président, au point de prendre ses distances avec France 2. Avant le premier tour, ce dernier n’a d’ailleurs pas accordé la moindre interview à la chaîne, suscitant incompréhension et colère au sein de la société des journalistes. La SDJ a par ailleurs condamné ce mercredi “les pressions exercées par les candidats” pour le choix des présentateurs de ce fameux débat, décidément aussi bien politique dans la forme que dans le fond. Aucun candidat épargné Pour la campagne présidentielle 2022, la présentatrice animait l’émission ”Élysée 2022″ avec la cheffe du service politique de France 2 Nathalie Saint-Cricq et le journaliste Mohamed Bouhafsi. Et elle n’a ménagé aucun candidat, de gauche comme de droite, les poussant dans leurs retranchements. Pointant du doigt tantôt le chiffrage économique de leurs projets, comme pour la socialiste Anne Hidalgo, tantôt l’inefficacité de leurs propositions. Éric Zemmour et son idée de prime pour les naissances en zone rurale en a fait les frais. Une pugnacité qui déplaît peut-être aux candidats... sans doute moins aux téléspectateurs.----- Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : https://www.youtube.com/c/lehuffpost Pour plus de contenu du HuffPost: Web: https://www.huffingtonpost.fr/ Facebook: https://www.facebook.com/LeHuffPost/ Twitter: https://twitter.com/LeHuffPost Instagram: https://www.instagram.com/lehuffpost/ Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne: https://www.huffingtonpost.fr/newsletter/default/
image beaconimage beaconimage beacon