Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Antonin Portal (La Villa des Coeurs brisés 6) : "Il n'y a aucune chance de me revoir dans Les Marseillais"

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 11/06/2021 Mathis Ferrut
Antonin Portal (La Villa des Coeurs brisés 6) : "Il n'y a aucune chance de me revoir dans Les Marseillais" © Instagram antonin_portal Antonin Portal (La Villa des Coeurs brisés 6) : "Il n'y a aucune chance de me revoir dans Les Marseillais"

Actuellement au casting de La Villa des Coeurs brisés 6 après plusieurs années d'absence dans la télé-réalité, Antonin Portal, ancien leader des Marseillais, se confie sur l'évolution du milieu et sur un éventuel retour dans le programme phare de W9.

Après plusieurs années d'absence à la télé, Antonin Portal a fait son retour dans la sixième saison de La Villa des Coeurs brisés. Dans les épisodes, on découvre le jeune homme plus mature et posé. Grâce au programme, il a même trouvé l'amour auprès de Barbara Morel et confie être plus heureux que jamais ! Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, l'ancien leader des Marseillais se livre sur l'évolution de la télé-réalité depuis ses premiers pas en 2012 et sur un éventuel retour dans l'émission phare de W9.

Télé-Loisirs : Vous êtes dans le milieu de la télé-réalité depuis Les Marseillais à Miami en 2012, voyez-vous beaucoup de différences entre les programmes de l'époque et maintenant ?

Antonin Portal : Complètement ! Il y a une dizaine d’années, on était de jeunes garçons et filles qui étaient castés pour nos caractères. Maintenant, la plupart sont castés pour leur physique. Ça change tout ! Ils essayent de prendre des physiques et ensuite de les modeler en essayant d’en faire des personnes colériques ou drôles… À mes début, les productions castaient des personnes avec un caractère bien précis et le physique passait en second plan. On vivait des vrais moments de vie, dans de véritables télé-réalités où le mot "réalité" n’était pas une hérésie. Maintenant, les programmes sont plus guidés par les réseaux sociaux, par le buzz… Les jeunes qui entrent dans ces programmes ont compris le fonctionnement pour exister, pour prospérer financièrement, etc… Maintenant le prisme est inversé : les candidats savent ce que veulent les productions et font en adéquation avec ça, alors qu’à l’époque les productions suivaient les candidats en espérant filmer des scènes intéressantes.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Beaucoup de personnes réclament votre retour dans Les Marseillais sur les réseaux sociaux... Qu’en pensez-vous ?

Je le vois sur mes réseaux sociaux. À un moment donné, j’avais 30/40 messages par jour de personnes qui réclamaient mon retour. Mais, même moi je n’en ai plus envie. Pour toutes les choses que j’ai dites avant. Ce n’est plus les mêmes Marseillais… Maintenant il y a des mecs qui sont nés à Lille, des Belges, des Suisses… Ce n’est plus les Marseillais. À l’époque on était des vrais Marseillais.

On parle beaucoup de Julien Tanti en tant que chef de la famille, mais avant c’était vous le leader du groupe…

C’est ce qui ressort sur les réseaux, mais il n’y avait pas vraiment de leader. Je ne veux pas tirer la couverture sur moi. On était avant tout un groupe. C’était vraiment une famille dans laquelle on se disait les choses. Actuellement, j’ai l’impression que dans la télé-réalité, les gens sont plus contents d’être à côté des uns ou des autres pour faire fonctionner et fructifier leurs réseaux sociaux. À l’époque, on s’appréciait et on se voyait dans la vie de tous les jours sans se filmer et sans penser aux réseaux. Moi ce qui m’a déplu à un moment, c’est que les gens se faisaient des sourires devant, et se critiquaient derrière. Lorsque les réseaux, l’argent et tout ce qui s’en suit sont entrés en jeu, ça a un peu pourri les débuts idylliques qu’on a connus dans Les Marseillais.

Y a-t-il quand même un espoir de vous revoir un jour dans le programme ?

Non il n’y a aucune chance. Cela ne m’intéresse pas et je ne les intéresse pas. Nous n’avons pas le même rythme de vie… Franchement, j’irai à contre-cœur parce que, ça peut paraître prétentieux, mais je me considère trop entier pour faire ce programme. Cela m’a affecté pendant plusieurs années, et maintenant que j’en suis sorti, je ne me vois pas remettre la tête dedans. Même si financièrement c’est intéressant, je préfère être bien dans ma peau que d’être mal mais avec un porte-feuille rempli… C’est ma vision des choses.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Programme-tv.net

Télé Loisirs
Télé Loisirs
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon