Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Censurée pour une blague inoffensive sur Eric Zemmour, elle démissionne d’Europe 1

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 21/06/2021 Télé7Jours

Christine Bellou n'a pas supporté que sa hiérarchie lui demande de supprimer un passage de sa chronique portant sur Eric Zemmour... Une censure qui a poussé l'humoriste à démissionner d'Europe 1.

Christine Bellou n'a pas supporté que sa hiérarchie lui demande de supprimer un passage de sa chronique portant sur Eric Zemmour... Une censure qui a poussé l'humoriste à démissionner d'Europe 1. © Marechal Aurore/ABACA Christine Bellou n'a pas supporté que sa hiérarchie lui demande de supprimer un passage de sa chronique portant sur Eric Zemmour... Une censure qui a poussé l'humoriste à démissionner d'Europe 1.

Christine Berrou tire sa révérence sur Europe 1. Quelques jours après le début de la grève des journalistes qui rapprochent à la radio de se rapprocher éditorialement de CNEWS, l’humoriste a annoncé son départ sur Twitter. Chroniqueuse depuis quelques années dans la matinale du week-end ainsi qu’auteure de la quotidienne d’Anne Roumanoff, la femme de 38 ans a décidé de démissionner pour une raison bien précise : sa hiérarchie lui demandait de retirer une blague sur Éric Zemmour. "Suite à nos interrogations et après discussion (…) il est plus raisonnable de retirer en effet cette allusion à Zemmour", peut-on lire dans l’échange de messages que Christine Berrou a partagé sur Twitter… "J’en suis bien triste, ce qui se passe est grave. Je vous adore comme j’ai adoré cette radio pendant 7 ans. Mais là où la liberté d’expression n’a pas sa place, je n’ai pas ma place non plus. Je démissionne", a répondu l’humoriste.

À lire également

Cyril Hanouna a du travail pour Éric Zemmour et Pascal Praud : "il se passe toujours quelque chose sur CNews"


Vidéo: Europe 1 : En soutien aux grèvistes, Nicolas Canteloup se paye Eric Zemmour et Pascal Praud (Dailymotion)

Relire la vidéo

"Et voilà ce que devient Europe 1", a tweeté Christine Bellou en légende de son post dans lequel on pouvait lire les fameux textos. Un départ brutal sur laquelle cette dernière est revenue alors qu’elle était interrogée par nos confrères de Télérama : "Cette censure signifie qu’une personne dangereuse est en train de devenir intouchable, et je ne veux pas participer à ça. Si l’humoriste ne peut plus faire rire en caricaturant les travers de quelqu’un, c’est gravissime. Car on sert à faire rire, mais aussi à faire réfléchir", a-t-elle déclaré. Une décision radicale que les internautes ont saluée sur Twitter : "Bravo à toi, c’est très honorable", "C’est tout à votre honneur", "C’est quand même inquiétant cette censure, cette décision vous honore", "Bravo chère Christine ! La liberté, c'est fondamental. Soutien à vous dont vous avez fait rire tant d'entre nous !", peut-on lire sur la Toile !

Et voilà ce que devient @Europe1 pic.twitter.com/ziefOB3bhz

— Christine Berrou (@ChristineBerrou) June 18, 2021

Lisa Ziane

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon