Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"C'est celui que je redoute le plus" : pourquoi Léo craint autant Xavier dans Les 12 Coups de midi, le Combat des Maîtres

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 08/07/2021 Véronique Bonifacy
"C'est celui que je redoute le plus" : pourquoi Léo craint autant Xavier dans Les 12 Coups de midi, le Combat des Maîtres © TF1 "C'est celui que je redoute le plus" : pourquoi Léo craint autant Xavier dans Les 12 Coups de midi, le Combat des Maîtres

Léo de Saint-Lô, comme le surnommait Jean-Luc Reichmann, entre en piste ce jeudi 8 juillet 2021 dans Le Combat des maîtres. En vue de son grand match, le jeune champion des 12 Coups de midi retrace les coulisses de son arrivée dans le tournoi, avant d'évoquer ses envies et projets d'été.

Six mois après son élimination des 12 Coups de midi, Léo revient pour le Combat des Maîtres. L'étudiant de 20 ans avait fait sensation dans le jeu, malgré son très jeune âge. Mais à l'approche de sa centième participation, le jeune homme a chuté, emportant, outre de merveilleux souvenirs, une très belle cagnotte et de nombreux cadeaux. En marge de ses premiers Masters, Léo appréhende beaucoup, notamment, un éventuel face à face contre Xavier. Le natif de Saint-Lô retrace les coulisses de son arrivée dans le tournoi, avant d'évoquer ses envies et projets d'été.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Télé-Loisirs : Comment s’est organisé votre participation au Combat des Maîtres sachant que vous êtes en Erasmus en Autriche une partie de l'année ?

Léo : Je suis effectivement parti en Autriche début janvier. Tous mes cours et mes examens se déroulent en ligne. Et comme je savais que les Masters seraient tournés en mai-juin pour une diffusion début juillet, je me suis arrangé pour être présent.

Aviez-vous gardé contact avec Jean-Luc Reichmann ces derniers mois ?

On n'en a pas eu l'occasion... Par contre, avec les Maîtres de midi, on a un groupe WhatsApp. Cela m'a permis de découvrir en avance les personnalités de chacun, puis de discuter avec certains d'entre eux en vrai par la suite.

Vous faites effectivement partie des nouveaux Maîtres de midi. Quel accueil vous ont réservé les candidats de cette famille ?

Un très, très bon accueil, qui a dépassé toutes mes attentes ! Ils sont tous fort sympathiques et cela s'est confirmé lors de notre rencontre. J'ai fait la connaissance d'un groupe uni, qui revient chaque année pour avant tout passer un bon moment.

Comment ne pas se laisser impressionner face à de telles pointures ?

Celui que je redoute le plus est incontestablement Xavier, c'est un gros morceau qui a des références autres. Même si tout le monde est très fort, il détient quand même le record de victoires aux Masters. Je pense que tous les Maîtres de midi qui reviennent sur le plateau se disent : "Il faut que je prenne du plaisir avant tout". C'est le seul moyen d'évacuer la pression car, ainsi, il n'y a plus cette peur de ne pas réussir à se qualifier ou de dire une réponse ridicule.

Et plus généralement, prenez-vous toujours le temps de suivre les quotidiennes ?

J'essaye autant que possible de suivre le parcours de Bruno depuis Vienne. Je ne sais pas si j'arriverais à suivre l'émission pendant des années. Mais c'est un jeu que j'ai toujours aimé regarder !

Que vous inspire Bruno, récemment devenu troisième plus grand Maître du jeu ?

Outre les Étoiles mystérieuses, son esprit de déduction, surtout lorsqu'il n'a pas la réponse, m'impressionne ! Avec la fatigue et nos habitudes sur le plateau, on peut avoir tendance à se diriger vers la facilité et ne pas vraiment se prendre la tête avec tout un raisonnement. Tandis que Bruno fait de beaux efforts de déduction, malgré les plus de 160 émissions qu'il a au compteur.

Suite à la fin de votre parcours, comment s’est passé le retour à "la réalité" ?

Il a été relativement tranquille, parce qu'il y a eu un grand décalage entre mon élimination en tournage et l'élimination que les téléspectateurs ont découvert en décembre dernier. Et puis avec le Covid qui rôde toujours, ainsi que le port du masque en extérieur, je n'ai pas trop eu de sollicitations. Cependant, le jour où je me suis fait éliminé, j'ai reçu un très grand nombre de messages. Mais je m'y étais préparé.

Avec le recul, comment avez-vous vécu la diffusion de votre élimination, lors de laquelle beaucoup pensait que vous aviez abandonné ?

Je me doutais que les réactions iraient dans ce sens. Mais j'ai vraiment donné tout ce que j'avais ! Ma défaite est donc on ne peut plus normal. Puis, quand on voit le parcours de Camille, qui a fait 25 émissions après moi, on voit bien que je ne me suis pas fait éliminer par n'importe qui ! D'ailleurs, j'aurais beaucoup aimé la revoir, mais elle ne sera pas présente cette année.

Cette première expérience vous a-t-elle donné envie de participer à d’autres jeux télé ?

Je suis susceptible d'en refaire d'autres ! J'aime beaucoup les jeux qui mêlent divertissement et culture générale comme Tout le monde a son mot à dire ou Questions pour un champion !

Quels sont vos projets pour cet été ?

Je serai en stage à la direction de l'hôpital de Saint-Lô, avant de rentrer en Master administration publique à la rentrée. Pas de projets de vacances donc, mais bon, on ne peut pas tout avoir (il rit) !

Publicité
Publicité

Plus d'info : Tele Loisirs

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon