Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Dégoûté" : Michel Sarran (Top Chef) a perdu son procès contre son assureur Axa

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 19/08/2020 Télé7Jours

Michel Sarran, bien connu des téléspectateurs pour son rôle de juré dans Top Chef (M6), a perdu son procès fasse à Axa. Le restaurateur souhaitait voir l'assureur l'indemniser pour les pertes financières engendrées par la crise sanitaire.

Michel Sarran, bien connu des téléspectateurs pour son rôle de juré dans Top Chef (M6), a perdu son procès fasse à Axa. Le restaurateur souhaitait voir l'assureur l'indemniser pour les pertes financières engendrées par la crise sanitaire. © Domine Jerome/ABACA Michel Sarran, bien connu des téléspectateurs pour son rôle de juré dans Top Chef (M6), a perdu son procès fasse à Axa. Le restaurateur souhaitait voir l'assureur l'indemniser pour les pertes financières engendrées par la crise sanitaire.

Michel Sarran a perdu le premier round. En juillet dernier, le restaurateur avait décidé de saisir la justice et d'attaquer son assureur Axa. Connu des téléspectateurs pour sa présence dans Top Chef (M6), il souhaitait être indemnisé des pertes colossales engendrées par la crise sanitaire du Covid-19. 

À lire également

Téléfoot : comment s'abonner à la nouvelle chaîne pour regarder la Ligue 1, la Ligue des Champions... ?

Comme le rapporte La Dépêche du Midi, la justice n'a pas donné raison à Michel Sarran. " On ne comprend pas cette décision. Je compte continuer le combat, il est possible que nous faisions appel", a-t-il expliqué, tout en affirmant être "dégouté" par la situation. Selon le restaurateur, ses pertes causées par le Covid-19 s'élèvent à près de 200 000 euros. Du côté d'Axa, c'est le soulagement qui domine. L'assureur est satisfait d'avoir vu le tribunal "reconnaître la validité de sa clause d’exclusion de façon motivée". Axa ajoute que le contrat souscrit par Michel Sarran "n’a pas vocation à indemniser une épidémie généralisée au territoire voire à une pandémie comme celle du Covid-19". 

À lire également

"Ras le bol !" : les internautes en colère après la déprogrammation de l’inédit de Joséphine, ange gardien

Aurélien Gaucher

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon