Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"Il pouvait m’arriver de perdre l’envie de vivre" : la championne de tennis Alizé Lim évoque sa condition de HPI

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 12/07/2021 Télé7Jours

La championne de tennis et compagne de Tony Parker a publié un livre sur sa condition de HPI tout en multipliant les projets en télé.

La championne de tennis et compagne de Tony Parker a publié un livre sur sa condition de HPI tout en multipliant les projets en télé. © Zabulon Laurent/ABACA La championne de tennis et compagne de Tony Parker a publié un livre sur sa condition de HPI tout en multipliant les projets en télé.

Quand on découvre votre livre, on se dit que faire une carrière de haut-niveau dans le tennis, n’a pas été une mince affaire pour vous…

Alizé Lim : Non mais ce fut une très belle expérience. Au-delà du haut potentiel, le tennis est un sport très addictif. Il est difficile de s’en défaire. C’est beaucoup de souffrance également, il faut affronter les échecs, parfois chaque semaine. Et pourtant, on a sans cesse envie d’y retourner. C’est difficile à vivre qu’on soit hyper-sensible ou non. Aujourd’hui encore, il m’arrive de m’inscrire à des tournois pour me refaire une petite dose ! (Rires). J’ai envie d’en refaire mais j’ai tellement peur de souffrir… 

Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?

C’est une vie très riche en émotion, en rebondissements et en challenges permanents. La difficulté rend les choses intéressantes. Elle m’a tellement nourrie pendant des années…Et pourtant, ces douleurs vont à l’encontre de ce que je suis. Tout est démultiplié quand on est HPI, la joie de la victoire comme la détresse profonde de la défaite. Il pouvait m’arriver de perdre l’envie de vivre. 

À lire également

Emmanuel Macron au gymnase : un petit basket avec Tony Parker pour lancer son pass sport !

Avez-vous regardé la série HPI sur TF1 ?


Vidéo: BlacKkKlansmann : j’ai infiltré le Ku Klux Klan - 14 juillet (Télé Loisirs)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Oui. J’ai un avis mitigé sur le sujet. J’ai trouvé formidable de rendre public, de normaliser, de vulgariser les HPI aux yeux du grand public. Mais la série est un peu caricaturale. Le personnage d’Audrey Fleurot est envahi par les émotions et les fulgurances de pensées quand ça l’arrange… 

On vous a découvert dans un tout autre exercice avec L’Onde Musicale, une pastille musicale diffusée sur France2. L’exercice vous plait ?

Beaucoup ! Je me confronte à un univers très différent, je travaille beaucoup avant les interviews. Je suis une bonne élève car je sais à quel point c’est agréable d’être face à un journaliste qui s’est renseigné sur vous. 

Avez-vous d’autres projets en télé ?

Oui. L’Onde Musicale reviendra à la rentrée. J’ai également été contactée par la chaine américaine Tennis Channel qui va lancer une série documentaire sur les académies de tennis. Nous allons tourner cet été. Je suis celle que l’on suit dans les coulisses du lieu. Je vais tester les entrainements, rencontrer les étudiants…Quand j’étais petite, c’était mon rêve d’intégrer ce genre d’école ! 

À lire également

"Je ne rigole pas avec ça" : Tony Parker raconte pourquoi il a failli annuler un rendez-vous avec Alessandra Sublet ! (VIDEO)

Et Alizé comédienne ?

C’est ma nouvelle passion ! Je suis arrivée dans ce monde-là de la même manière que je suis arrivée dans le tennis il y a une vingtaine d’années. J’essaye d’aller vite, de rattraper mon retard, j’observe beaucoup, je suis à l’écoute. Je participe à un atelier de comédiens qui s’entrainement pour leurs castings. J’apprends vite. 

Être en couple avec un sportif, cela permet de mieux se comprendre ?

Oui c’est plus facile. La façon dont on se construit est très similaire et joue un rôle dans l’entente. Tony m’aide à porter un regard bienveillant sur moi et ma carrière ce dont je n’avais pas l’habitude.

Interview, Amandine Scherrer

Éloge de l’inconditionnel - Témoignage d’une zèbre sur le court (Éditions Vuibert)

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon