Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

"J’ai accepté mon sort" : accusé de viol, Gilbert Rozon donne une version bien différente

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 15/10/2020 Télé7Jours

Accusé de viol, Gilbert Rozon a donné sa version des faits lors du procès de l'affaire au tribunal de Montreal. Le producteur et ancien juré de La France a un incroyable talent (M6) dément la version de la plaignante, et en a livré une totalement opposée.

Accusé de viol, Gilbert Rozon a donné sa version des faits lors du procès de l'affaire au tribunal de Montreal. Le producteur et ancien juré de La France a un incroyable talent (M6) dément la version de la plaignante, et en a livré une totalement opposée. © CP/ABACA Accusé de viol, Gilbert Rozon a donné sa version des faits lors du procès de l'affaire au tribunal de Montreal. Le producteur et ancien juré de La France a un incroyable talent (M6) dément la version de la plaignante, et en a livré une totalement opposée.

Gilbert Rozon face à la justice. Cette semaine, le producteur et ancien juré de La France a un incroyable talent (M6) doit répondre aux questions du tribunal de Montreal, alors qu'une femme l'accuse de viol. Le procès aurait dû se tenir plus tôt dans l'année, mais la crise sanitaire causée par la Covid-19 a forcé un report. 

À lire également

Affaire Grégory : France Télévisions condamnée pour diffamation

Selon la plaignante, les faits remontent à l'année 1980, alors qu'elle était âgée de 20 ans. Après une soirée une discothèque, Gilbert Rozon lui aurait fait des avances, qu'elle aurait repoussées. Sans moyen de locomotion, elle a choisi de dormir chez le producteur. Mais à son réveil, elle aurait retrouvé Gilbert Rozon allongé sur elle. "Je me souviens de l'oppression. Je me souviens de la fenêtre, qui était à droite du lit, parce que c'est ce que je regardais pendant la pénétration. [...] C'est pas consenti, c'est juste trop, j'ai pas la force. C'est grouille-toi, qu'on en finisse", a-t-elle expliqué. Face à la justice de Montreal, Gilbert Rozon a donné sa version des faits. Selon le producteur, la plaignante a totalement inversé les rôles. 


Vidéo: "Je n'ai jamais dit je t'aime à un mec" : Ogee nous raconte ses premières fois ! (Oh My Mag)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

À lire également

Jean-Luc Mélenchon, Pascal Praud… Le coup de gueule des personnalités contre le couvre-feu

Gilbert Rozon reconnait avoir flirter avec la victime présumée : ils auraient "commencé à se caresser et à s’embrasser, en glissant du divan jusqu’au sol pour se retrouver devant la cheminée", a-t-il expliqué comme le rapporte le média La Presse. Mais alors qu'il aurait glissé sa main sous sa jupe, la jeune femme aurait interrompu leur rapprochement. "Ça m’a désenchanté (...) Elle était peut-être choquée que je n’étais pas aussi radical que ça", a-t-il expliqué en jurant n'avoir jamais "déchiré sa robe ou arraché ses boutons". Selon Gilbert Rozon, ils seraient allés dormir dans des chambres différentes. Mais à son réveil, il aurait retrouvé la plaignante à califourchon sur lui, en train "de lui faire l'amour". "J’ai été plus que surpris. Les vrais mots qui me sont venus à la tête : elle est ben weird. Elle regardait au loin. Je me demande si elle se faisait l’amour. Elle regardait par en avant en se faisant l’amour sur moi. C’était étrange comme comportement. C’est la vérité. C’est ce que j’ai vécu (...) Je me suis laissé faire, j’ai pris mon plaisir. J’étais tellement étonné que ça a gâché mon plaisir. Ça s’apparente à une sorte de masturbation. […] J’ai accepté mon sort, parce que ça m’arrangeait", a-t-il témoigné. 

À lire également

Une artiste porte plainte contre Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne pour "violences psychologiques"

Le procès doit se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine.

Aurélien Gaucher

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon