Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'heure des pros : après King Kong, Eric Dupond-Moretti comparé à Al Capone : Pascal Praud éclate de rire

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 08/07/2021 Télé7Jours

Ce 8 juillet, dans "L'heure des pros", Pascal Praud s'est amusé du bon mot d'un de ses chroniqueurs, sur Eric Dupond-Moretti.

Ce 8 juillet, dans "L'heure des pros", Pascal Praud s'est amusé du bon mot d'un de ses chroniqueurs, sur Eric Dupond-Moretti. © CNews Ce 8 juillet, dans "L'heure des pros", Pascal Praud s'est amusé du bon mot d'un de ses chroniqueurs, sur Eric Dupond-Moretti.

Il refuse toujours de répondre à l'invitation de CNews, et pourtant, Eric Dupond-Moretti est de tous les débats sur la chaîne du groupe Canal. Encore plus depuis que son ministère a fait l'objet, il y a quelques jours, d'une perquisition, et qu'on a trouvé une erreur sur sa feuille d'impôts de 2019...

En effet, il a été dévoilé que 300 000 euros de revenus (tirés de droits d’auteur et liés au spectacle qu’il jouait alors au théâtre) n'ont pas été déclarés à l'époque. Médiapart assure que pour cette somme, il aurait dû payer 180 000 euros d’impôts.

Sur son plateau, ce 8 juillet, Pascal Praud a cité l'avocat Gilles William Goldnadel qui a défendu son confrère. Il avait assuré la veille, dans L'heure des pros 2 : "on l’embête pour rien, vous croyez que c’est Eric Dupond Moretti qui fait lui même sa déclaration fiscale ? Il sait même pas ce que c’est et à quoi ça ressemble, pas plus que moi". Et d'ajouter que  "c’est un comptable qui s’occupe de sa comptabilité d’avocat".

À lire également


Vidéo: Pascal Praud réagit aux propos d'Éric Dupond-Moretti, qui considère que CNews est "la chaîne de Marine Le Pen" (Télé Loisirs)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Pascal Praud s'énerve et vexe Philippe Guibert sur son addiction : "il faut arrêter les attaques personnelles comme ça"...

De retour à son direct, l'animateur à lunettes a commenté : "croyons en sa bonne foi". Et Philippe Guibert de tacler néanmoins : "C’est le comptable que personne ne connaît qui prend. Mais vous avez raison on ne peut pas savoir". 

Et le journaliste du Point Jérôme Béglé de taquiner : "Le comptable d’Al Capone avait oublié bien plus…", faisant référence au célèbre gangster qu'Eliot Ness a fait tomber pour fraude fiscale.

Une blague acide qui a beaucoup amusé Pascal Praud qui a confié : "Je vous prendrais comme avocat pour me défendre parce que si vous voulez défendre Eric Dupond Moretti avec cet argument, franchement je pense qu’il doit être content !"

F.A

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon