Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Marina Foïs maîtresse de cérémonie des César 2021 : pourquoi elle a d'abord dit non?

logo de Télé7 Jours Télé7 Jours 16/12/2020 Télé7Jours

Ce 16 décembre dans les colonnes des Inrockuptibles, Marina Foïs explique pourquoi elle a refusé de présenter les César la première fois qu'on le lui a proposé, en 2003.

Ce 16 décembre dans les colonnes des Inrockuptibles, Marina Foïs explique pourquoi elle a refusé de présenter les César la première fois qu'on le lui a proposé, en 2003. © Berzane Nasser/ABACA Ce 16 décembre dans les colonnes des Inrockuptibles, Marina Foïs explique pourquoi elle a refusé de présenter les César la première fois qu'on le lui a proposé, en 2003.

"J'ai accepté de présenter la prochaine cérémonie des César, prévue en mars 2021". C'est ce qu'a expliqué ce 16 décembre, l'actrice Marina Foïs à nos confrères des Inrocks. Elle qui reprend le flambeau après "une année particulière", se félicite du nouveau chemin qu'a pris l'Académie. 

Elle commente: "un an après le changement de gouvernance et l'attribution du César du meilleur réalisateur à Roman Polanski (...) l'impulsion est la bonne". Et elle n'y est pas étrangère... Marina Foïs raconte ainsi qu'elle a signé en janvier dernier une tribune en faveur d'un nouveau mode de fonctionnement à l'Académie. Elle a eu gain de cause puisque les statuts seront "réécrits dans l'année à venir" se félicite-t-elle.

À lire également

César 2021 : la date de la cérémonie a changé !

Après le fiasco de Florence Foresti en début d'année, cette challengeuse compte bien s'amuser et être irrévérencieuse sur scène. Elle confie même que "la perspective l'excite". Et assure : "Les César, c'est un endroit où on se célèbre et où on se tacle. A la fois dans la joie et dans la distance".

Et ce job pour lequel elle se prépare, Dominique Farrugia le lui avait d'ailleurs déjà proposé, en 2003. Cette année là, Marina Foïs décrochait aussi sa première (de 5) nominations aux César, dans la catégorie "meilleur espoir féminin" (pour sa performance dans "Filles perdues, cheveux gras"). Si elle a refusé l'offre généreuse, à l'époque, c'est parce que, dit-elle, elle ne se sentait "vraiment pas légitime". Une période révolue, semble-t-il.

F.A

Publicité
Publicité

Plus d'info : Télé 7 Jours

Télé7 Jours
Télé7 Jours
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon