Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Voyez comme on danse (France 2) : pourquoi certains acteurs du film Embrassez qui vous voudrez sont-ils absents de la suite ?

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 11/04/2021 Marc Arlin
Voyez comme on danse (France 2) : pourquoi certains acteurs du film Embrassez qui vous voudrez sont-ils absents de la suite ? © Les Films du 24 / France 2 Cinéma Voyez comme on danse (France 2) : pourquoi certains acteurs du film Embrassez qui vous voudrez sont-ils absents de la suite ?

Ce soir, France 2 diffuse Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc et sa vraie-fausse suite, Voyez comme on danse. Entre les deux longs-métrages, plus de quinze ans et quelques changements de casting...

En 2002, Embrassez qui vous voudrez avait été un joli succès pour Michel Blanc, trois ans après l'échec de son bien nommé Mauvaise passe, avec Daniel Auteuil en gigolo exilé à Londres. Réunissant plus d'1,5 million de spectateurs en salles, ce film choral, adapté du roman Vacances anglaises de John Connolly, avait aussi permis à Karin Viard de remporter le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Le producteur Yves Marmion proposa alors à Michel Blanc de songer à une suite mais celui-ci n'était pas convaincu du bien fondé de la démarche. Le roman qui a suivi Vacances anglaises, N'oublie pas mes petits souliers, n'avait pas séduit le cinéaste qui raconte : "L’intrigue se déroule trois mois après les événements du premier roman : à l’époque, j’avais trouvé que les personnages n’avaient pas eu le temps d’évoluer. Par contre, l’idée de les retrouver quinze ans plus tard a fait son chemin : durant tout ce temps, ils avaient forcément un peu changé. L’exercice de style consistant à partir de ces caractères et à leur inventer de toutes pièces une histoire m’excitait."

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Le choix radical de Michel Blanc


Vidéo: "Voyez comme on danse n'est pas tout à fait la suite d'Embrassez qui vous voudrez" (Allocine)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Réalisé en 2017 et sorti l'année suivante, Voyez comme on danse, dont le réalisateur signe cette fois le scénario, permet donc de retrouver certains personnages d'Embrassez qui vous voudrez, à commencer par Carole Bouquet dans celui de Lucie et Karin Viard dans celui de Véronique. On retrouve aussi Jacques Dutronc et Charlotte Rampling dans le rôle du couple bourgeois et Michel Blanc lui-même, qui s'est de nouveau offert le personnage de Jean-Pierre, le mari jaloux de Lucie dans l'opus d'origine. En revanche, bon nombre d'acteurs du premier film n'apparaissent pas dans cette vraie-fausse suite. Vincent Elbaz, Lou Doillon, Denis Podalydès, Clotilde Courau et leurs personnages sont donc absents de ce deuxième film. Pour le scénariste et réalisateur, "reprendre tous les personnages, c'était bloquer l'écriture". Afin d'expliquer son choix, le membre historique du Splendid a adressé une lettre à tous les comédiens absents de cette suite.

Gaspard Ulliel devenu trop grand

Cas particulier, le personnage de Loïc revient à l'écran dans Voyez comme on danse mais change de visage. À la place de Gaspard Ulliel, c'est Guillaume Labbé qui prête ses traits au fils de Véronique (Karin Viard). Un choix délibéré de la part de Michel Blanc : "Gaspard, qui débutait à l'époque, est devenu une star. En le prenant, je risquais de perdre le côté choral du film. Je lui ai expliqué mon problème -je ne voulais surtout pas qu'il se sente évincé- et j'ai cherché un autre acteur, très différent. Dès les essais, j'ai su que Guillaume Labbé avait l'équilibre et la solidité qui convient pour interpréter Loïc." Parmi les autres nouvelles têtes de cette suite, citons Jean-Paul Rouve dans le rôle de Julien et William Lebghil dans celui de son fils Alex. Voyez comme on danse est aussi l'occasion pour un large public de découvrir Jeanne Guittet, jeune comédienne vue notamment dans des épisodes d'Alex Hugo et Mongeville, ainsi que dans le film Seuls.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Programme-tv.net

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon