Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

15 000 euros les 2 mètres carrés : les prix explosent dans les cimetières parisiens

logo de Franceinfo Franceinfo 02/10/2018 Franceinfo

Les 14 cimetières de la capitale sont saturés, indique un rapport de la Chambre régionale des comptes publié lundi.

© Fournis par Francetv info

Les prix de l'immobilier parisien flambent aussi sous terre. Dans les cimetières de la capitale, le prix des places a atteint le plafond des 15 000 euros pour 2 mètres carrés, indique un rapport de la Chambre régionale des comptes publié lundi 1er octobre et relayé par Les Echos.

La mairie de Paris a la charge de vingt cimetières, dont six sont situés dans les communes périphériques, et peuvent encore proposer plus de 20 000 emplacements. Ce qui n'est pas le cas pour les 14 cimetières intra-muros qui sont saturés "par le faitque, jusqu'en 2007, les concessions funéraires vendues aux familles y étaient toutes des concessions perpétuelles". Depuis,des concessions limitées sur 10 à 50 ans sont proposées, ce qui "doit permettre d’accroître la disponibilité des terrains dans les cimetières" même si 97 % des concessions en cours restent perpétuelles.

5 000 demandes pour 150 places disponibles

Autre chiffre qui résume la saturation des cimetières parisiens : 5 000 demandes d'acquisition de concessions sont formulées chaque année "pour seulement 150 emplacements disponibles." Conséquence : la municipalité n'a cessé d'augmenter les prix depuis 2007.

Entre 2008 et 2017, le prix d’une concession perpétuelle de 2 m² acquise dans un cimetière intra-muros est ainsi passé de 11 086 euros à 15 528 euros.

Rapport de la Chambre régionale des comptes

En ce qui concerne les cimetières gérés par la mairie de Paris, mais situés hors de la capitale, les prix ont également augmenté. "Le prix d’une acquisition dans les cimetières de Bagneux, Saint-Ouen, la Chapelle et Ivry est passé de 5 542 euros à 7 760 euros et de 2 770 euros à 3 872 euros dans les cimetières de Pantin et de Thiais, soit une augmentation générale de près de 40 %."

Face à ces prix, les proches des défunts préfèrent les concessions à durée limitée. Les concessions perpétuelles ne représentent plus que 10% des demandes.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon