Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coronavirus: un million de personnes vaccinées en France

logo de La Tribune La Tribune 23/01/2021 Reuters
Jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé que 1,3 à 1,4 million de personnes seraient vaccinées fin janvier en France alors que l'objectif initial était plutôt d'un million, et "probablement" 4 millions de personnes en février. © Fournis par La Tribune Jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé que 1,3 à 1,4 million de personnes seraient vaccinées fin janvier en France alors que l'objectif initial était plutôt d'un million, et "probablement" 4 millions de personnes en février.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé samedi sur Twitter qu'un million de personnes avaient été vaccinées en France depuis le début de la campagne de vaccination contre le COVID-19, le 27 décembre. "Un million de Français vaccinés", a écrit Jean Castex, en ajoutant une photo d'un mot qui semblait écrit à la main à destination des parties prenantes de cette campagne.

"A tous nos soignants, à tous nos élus, à tous les personnels et agents des préfectures, des ARS et des établissements de santé, à toutes celles et tous ceux qui unissent leurs forces à cette exceptionnelle campagne de vaccination : merci!", a-t-il écrit.

Le gouvernement a essuyé de nombreuses critiques en raison du démarrage poussif de sa campagne de vaccination durant la période des fêtes de Noël et s'efforce, depuis, de rattraper son retard par rapport à ses voisins européens. Jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé que 1,3 à 1,4 million de personnes seraient vaccinées fin janvier en France alors que l'objectif initial était plutôt d'un million, et "probablement" 4 millions de personnes en février.

VACCINATIONS EN FRANCE

AstraZeneca ralenti par un problème de production

La montée en puissance de la vaccination devrait se poursuivre durant le printemps avec l'arrivée sur le marché de nouveaux vaccins. Celui du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, très attendu par les autorités car peu coûteux et plus facilement transportable que ceux de Pfizer ou de Moderna, devrait obtenir une autorisation de mise sur le marché en Europe autour du 28 janvier, selon le ministère de la Santé.

Cette validation européenne devrait être suivie dans la foulée par un avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) française, permettant de premières livraisons dans la première quinzaine du mois de février. AstraZeneca a toutefois prévenu vendredi que ses premières livraisons de vaccins contre le COVID-19 dans l'Union européenne seraient inférieures aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production.

Le gouvernement estime que la totalité de la population française pourra être vaccinée d'ici la fin du mois d'août, si les vaccins commandés sont bien validés par les autorités européennes et nationales.

Publicité
Publicité

Plus d'info : La Tribune.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon