Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Electricité: la Suède et l'Allemagne remplacent la France comme premiers exportateurs nets en Europe

logo de BFM Business BFM Business 10/08/2022
EDF a réclamé une indemnité de 8,34 milliards d'euros auprès de l'Etat à la suite de la décision du gouvernement d'attribuer des volumes d'électricité nucléaire bon marché supplémentaires à ses concurrents © PHILIPPE DESMAZES © 2019 AFP EDF a réclamé une indemnité de 8,34 milliards d'euros auprès de l'Etat à la suite de la décision du gouvernement d'attribuer des volumes d'électricité nucléaire bon marché supplémentaires à ses concurrents

La France n'est plus le premier exportateur net d'électricité en Europe. Sur le premier semestre 2022, l'Hexagone, dont les capacités nucléaires fonctionnent à un niveau historiquement bas, a été doublé par la Suède, rapporte l'analyste de données énergétiques EnAppSys ce mercredi.

Sur cette première moitié de l'année 2022, les exportations nettes totales de la Suède ont atteint 16 TWh, contre 13,8 TWh l'année passée à la même période. Parmi ses meilleurs clients européens, figurent la Finlande (7 TWh) et le Danemark (4 TWh).

Mais cette percée du pays nordique sur le marché européen de l'électricité est principalement lié au plongeon tricolore. Alors que ses exportations nettes atteignaient 21,5 TWh l'année dernière, sur la même période, la France importe désormais davantage d'électricité qu'elle n'en exporte. Son solde, à présent déficitaire, atteint 2,5 TWh.

La filière nucléaire française en difficulté


Vidéo: La France n'est plus le premier exportateur d'électricité d'Europe (et de loin) (Dailymotion)

Relire la vidéo

En 2022, la filière nucléaire française a en effet été touchée par des problèmes de corrosion et des opérations de maintenance sans précédent qui ont considérablement freiné sa production. Plus récemment, les épisodes caniculaires à répétition ont obligé certaines centrales à ralentir leur activité.

En rejetant l'eau qu'ils utilisent pour le refroidissement de leurs circuits, certains sites dépassent ainsi les seuils autorisés de réchauffement des cours d'eau voisins fixés par les réglementations de protection de l'environnement. Ce qui a entrainé une baisse de leur production pour limiter ces dépassements.

L'Allemagne, deuxième exportateur net en Europe

L'Allemagne, quant à elle, a su profiter de la situation, en devenant le deuxième exportateur net européen, juste derrière la Suède. Au total, le pays a vendu 15,4 TWh d'électricité de plus qu'elle n'en a achetée sur le premier semestre 2022. C'est deux fois plus que les exportations nettes allemandes enregistrées l'année dernière, sur la même période.

La hausse de ses exportations s'explique en partie par l'augmentation de la demande française et le besoin, pour l'hexagone, de se fournir plus massivement en électricité à l'étranger. Mercredi, les centrales nucléaires hexagonales ne fonctionnaient qu'à la moitié de leur capacité totale de production en électricité, rappelle Reuters.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFM Business

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon