Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le duty free pourra faire son retour à l'entrée du Tunnel sous la Manche

logo de BFM Business BFM Business il y a 1 jour PS
Avec le Brexit, des zones duty-free ont été autorisées à rouvrir dans les ports de Calais et Dunkerque, et la société Getlink exploitante du Tunnel réclamait une autorisation pour le terminal de Coquelles © - Avec le Brexit, des zones duty-free ont été autorisées à rouvrir dans les ports de Calais et Dunkerque, et la société Getlink exploitante du Tunnel réclamait une autorisation pour le terminal de Coquelles

Un comptoir de vente de produits détaxés ("duty-free") pourra ouvrir au terminal de Coquelles du Tunnel sous la Manche (Pas-de-Calais), a annoncé jeudi le gouvernement français, répondant à une demande pressante depuis le Brexit de la société Getlink, exploitant le tunnel.

"Cette décision prise dans le cadre d'un dialogue constructif avec les autorités européennes (...) permettra d'aligner les règles applicables au Tunnel sous la Manche avec celles prévues dans les aéroports et les ports maritimes pour les trajets à destination d'un pays tiers à l'Union européenne", ont indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt et le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune, dans une déclaration transmise à l'AFP.

Avec le Brexit, des zones duty-free ont été autorisées à rouvrir dans les ports de Calais et Dunkerque, et la société Getlink exploitante du Tunnel sous la Manche réclamait elle aussi une autorisation pour le terminal de Coquelles.

Accroître l'attractivité de la zone

La direction d'Eurotunnel, filiale de Getlink, et les syndicats de l'entreprise ont interpellé à plusieurs reprises le gouvernement, recevant aussi le soutien de plusieurs élus locaux et nationaux.

Tous espèrent que la réouverture du duty-free, supprimé en 1999, pourra accroître l'attractivité de la zone. Mais cette perspective inquiète aussi les buralistes dans l'agglomération de Calais, qui craignent de souffrir de cette nouvelle concurrence pour la vente de tabac.

Cette autorisation sera intégrée dans un amendement déposé par le gouvernement au projet de loi de finances rectificatif, dont l'examen débute vendredi à l'Assemblée nationale, ont précisé messieurs Dussopt et Beaune.

En revanche, "elle ne s'étendra pas au transport ferroviaire, qui restera exclu du champ d'application du duty-free, conformément aux règles européennes", précisent-ils. Getlink doit désormais déposer officiellement une demande pour l'ouverture d'un comptoir, qui pourrait intervenir dès cet été si la procédure se conclut rapidement.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFM Business

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon