Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les grandes entreprises cotées du G7 sont loin des objectifs climatiques

logo de Le Figaro Le Figaro il y a 1 jour Armelle Bohineust
«Aucun des principaux indices boursiers du G7 ne se situe actuellement sur une trajectoire (de hausse de la température moyenne d’ici à 2100, NDLR) de 2 °C ou de 1,5 °C», indique une étude. © 29831710/Thomas Pajot - stock.adobe.com «Aucun des principaux indices boursiers du G7 ne se situe actuellement sur une trajectoire (de hausse de la température moyenne d’ici à 2100, NDLR) de 2 °C ou de 1,5 °C», indique une étude.

Le sommet du G7, qui démarre ce vendredi en Grande-Bretagne, sera largement consacré au changement climatique. Pourtant, les grandes entreprises des sept pays qui se réunissent (États-Unis, Canada, Japon, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie) sont dans l’ensemble très loin des ambitions de l’accord de Paris.

» LIRE AUSSI - Les banques centrales divisées sur leur rôle face au climat


Vidéo: Urgence climatique: «Il faut changer le business model de quasiment toutes les entreprises», prévient Brune Poirson (Le Figaro)

Urgence climatique: «Il faut changer le business model de quasiment toutes les entreprises», prévient Brune Poirson
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Au vu des objectifs communiqués par les sociétés, «aucun des principaux indices boursiers du G7 ne se situe actuellement sur une trajectoire (de hausse de la température moyenne d’ici à 2100, NDLR) de 2 °C ou de 1,5 °C. Quatre des sept indices, dont le FTSE 100 et le S&P 500, sont sur des trajectoires dangereuses de 3 °C ou plus», constate une étude réalisée par le CDP (ex-Carbon Disclosure Project) et le Pacte mondial des Nations unies pour le compte de l’initiative Science Based Targets. Le gouvernement britannique, par exemple, prévoit de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 78 % d’ici à 2035, conformément à une trajectoire de 1,5 °C. Or, les entreprises du FTSE 100, les plus grandes sociétés britanniques, sont alignées collectivement sur une pente de température de 3,1 °C, déplore le rapport.

Les industries fossiles pèsent lourd dans les notes. Le CAC 40, qui inclut Total et dont 41 % des entreprises se sont fixé des objectifs, affiche une «note» de 2,7 °C. Le DAX 30 allemand, dont 71 % des entreprises ont affiché leurs objectifs, affiche la meilleure note, à 2,2 °C. Ce qui ne l’empêche d’être loin encore des objectifs climatiques mondiaux.

À VOIR AUSSI - Urgence climatique: les entreprises en font-elles assez? Revivez le débat du 3e jour du Big Bang des Entreprises

Publicité
Publicité

Plus d'info : le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon