Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ces bons réflexes pour éviter de se faire cambrioler son logement

logo de Le Figaro Le Figaro 31/07/2022 Guillaume Errard
© 379346676/Brian Jackson - stock.adobe.com

Ce week-end, c’est le chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. Les Français partent en vacances mais pas les voleurs. Plus de 108.000 logements (résidences principales et secondaires) ont été cambriolés depuis le début de l’année, selon le ministère de l’Intérieur. C’est près de 23.000 délits de plus qu’en 2021 à la même époque. Soit une hausse de plus de 26%! «Les cambriolages de logements couvrent environ les deux tiers des faits enregistrés par les services de police et de gendarmerie en tant que cambriolages», précise le ministère. Ce sont notamment les départements du bassin de la Vienne (Vienne, Haute-Vienne ou encore Corrèze) qui sont les plus touchés avec une hausse de 21% des cambriolages de logements en un an. C’est l’inverse dans la Nièvre et le Calvados où ils ont reculé de 21% sur la même période.

On s’imagine que les cambriolages ont surtout lieu pendant les grandes vacances, du fait d’absences de longue durée. Et pourtant, ils ne représentent «que» 15% à 20% du total annuel. Pourtant, les Français sont de plus en plus nombreux à redouter de se faire cambrioler lorsqu’ils partent en congés. Pour éviter ces déboires, adoptez d’abord des réflexes simples. Ne communiquez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux, pour ne pas donner de précieuses informations à de potentiels cambrioleurs sur la période durant laquelle votre logement sera inoccupé. Ensuite, évitez de laisser traîner des objets qui pourraient leur permettre d’entrer en passant par-dessus une clôture ou en accédant à une fenêtre comme une échelle ou une poubelle.

Sécuriser la porte d’entrée

Vidéo: Ce cambrioleur ivre va faire votre journée... Hilarant (Dailymotion)

Relire la vidéo

Pensez également à vous inscrire sur le service gratuit «Tranquillité Vacances». Des patrouilles de police ou de gendarmerie passent régulièrement devant chez vous, ce qui peut dissuader des cambrioleurs de s’introduire chez vous. Vous serez prévenus en cas d’anomalie. Autre conseil: sécuriser les accès à votre logement à double tour. Vérifiez l’état de la serrure de votre porte d’entrée. Environ deux tiers des cambriolages se font par la porte d’entrée, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales. Si elle vous semble fragile, changez-la. Dans ce cas, optez pour une serrure avec plusieurs points d’ancrage, comme le recommandent certains assureurs. Assurez-vous que la garantie vol et cambriolage est bien comprise dans les garanties de base de votre contrat d’assurance habitation.

» LIRE AUSSI - Cambriolages: le classement des villes les plus ciblées par les malfrats

Enfin, dernier conseil simple mais coûteux: optez pour une alarme ou la télésurveillance. Des objets connectés peuvent simuler votre présence dans le logement comme l’éclairage automatique ou la fermeture/ouverture des volets roulants encore l’allumage de la télévision. Quant à la télésurveillance, elle permet, grâce à des capteurs, de prévenir un centre de surveillance en cas d’intrusion détectée. Un agent de sécurité ou la police sont envoyés sur place.

À VOIR AUSSI - Matthias Houllier: «Les données des caméras peuvent rendre la ville plus intelligente»

Publicité
Publicité

Plus d'info : le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon