Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Chute brutale des bourses, la panique gagne les marchés

logo de Capital Capital 15/08/2019 Sarah Ugolini
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Les Bourses européennes ont fortement chuté ce mercredi 14 août, perdant pour certaines plus de 2%. Une baisse des indices qui intervient alors que les marchés sont préoccupés par des risques de récession, notamment aux États-Unis et en Allemagne.

Vent de panique sur les bourses mondiales. Un ralentissement de l’économie mondiale est à craindre après la chute brutale des principaux indices ce mercredi 14 août. Comme le rapporte l’AFP, citée par le Point, le Dow Jones, l’indice phare de Wall Street, a baissé de 2,67% vers 17h15 à 25.579,41 points. Le Nasdaq a lui aussi cédé 2,97% à 7.778,02 points après avoir chuté de plus de 3%, alors que le S&P 500 reculait de 2,68% à 2 847,78 points. Une baisse générale intervenant dans un marché inquiet des risques de récession, notamment aux États-Unis et en Allemagne.

Les bourses européennes n’ont pas été épargnées par cette chute et ont perdu pour certaines plus de 2% ce mercredi. "Des signaux de récession entraînent une nouvelle dégringolade" des marchés selon Connor Campbell, analyste chez Spreadex. Dans le détail, le CAC 40 à Paris a clôturé en baisse de 2,08%, à Francfort, le Dax chutait de 2,19% et le FTSE à Londres perdait 1,42%. Les Bourses européennes ont totalement effacé le rebond qui avait été constaté la veille après l’annonce par Washington du report des taxes supplémentaires de 10% sur des produits importés chinois.

Mais le mal est déjà fait du côté des entreprises exportatrices allemandes qui accusent le coup du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine. Au deuxième trimestre, le PIB a reculé de 0,1 % par rapport au dernier trimestre. La chute mondiale des indices en bourse est en grande partie due à une nouvelle inversion de la courbe des taux d’intérêt aux États-Unis, traditionnel signe avant-coureur de récession.

Chute brutale des bourses, la panique gagne les marchés © Pixabay Chute brutale des bourses, la panique gagne les marchés

La rédaction a sélectionné pour vous : 

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Capital.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon