Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Antimatière : qu'est-ce que c'est ?

logo de Gentside Gentside 22/10/2018 Pauline Morsli
Antimatière : qu'est-ce que c'est ? © Fournis par Groupe Cerise Antimatière : qu'est-ce que c'est ?

L’antimatière est un nom qui fait peur et qui sent bon la science-fiction. Pourtant il s’agit d’une matière bien réelle et qui est même utilisée dans certaines technologies actuelles. Mais alors qu’est-ce que l’antimatière et quelles sont ses propriétés ? Maxisciences fait le tour de la question.

L’antimatière : le contraire de la matière

L’antimatière a été découverte en 1928 par Paul Dirac qui a démontré son existence grâce à une équation mathématique qui lui valut le prix Nobel.

Contrairement à ce que son nom pourrait supposer, l’antimatière n’est pas une matière dangereuse. La matière est composée de particules comme les neutrons, lesélectrons et les protons. Ces éléments possèdent des caractéristiques particulières comme la masse ou encore la charge.

Les éléments d’antimatière correspondants représentent exactement les mêmes éléments mais avec une charge inversée. Imaginons une particule classique comme l’électronl’antimatière représente la particule jumelle inversée, comme une image dans un miroir. L’élément d’antimatière de l’électron est le positron qui est chargé positivement (contrairement à l’électron).

Où trouve-t-on l’antimatière ?

L’antimatière a une caractéristique : quand deux particules de matière et d’antimatière se rencontrent elles s’annihilent en émettant une bouffée d’énergie (sous forme de deux photons partant dans deux directions opposées). Il est donc difficile de visualiser l’antimatière mais pas impossible. On peut par exemple utiliser une capsule particulière présentant un vide électromagnétique (grâce à des aimants) qui permet de visualiser la particule d’antimatière sans qu’elle se détruise.

Dans l’univers il semble qu’il y ait autant de matière que d’antimatière, cependant nous n’en détectons que très peu (cela veut peut-être dire que des pans entiers de l’univers sont composés d’antimatière).

Applications de l’antimatière

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les propriétés de l’antimatière sont utilisées dans différents domaines et notamment en médecine avec le PET SCAN.

Le PET SCAN est un dispositif utilisant un traceur radioactif. Rapidement celui-ci se désintègre en un positron (antimatière de l’électron) et un électron. Le positron créé parcourt la matière jusqu'à rencontrer rapidement son alter ego de matière, l’électron, avec lequel il interagit, ce qui donne deux photons partant en sens opposé. Cette émission de photons est détectée par l’appareil qui va ensuite générer des milliers d’images très précises. 

Publicité
Publicité

Plus d'info: Gentside

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon